Incidents lors de l'expulsion d'un squat de Roumains à Lyon

le
0

LYON (Reuters) - Des incidents sont survenus tôt lundi matin à Lyon lors de l'évacuation par les forces de l'ordre d'un immeuble occupé par une cinquantaine de Roumains, pour la moitié des enfants, situé quai Perrache, le long de l'autoroute A7.

Lors de l'expulsion, les familles se sont dispersées dans la rue entravant la circulation. Afin de libérer les voies, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de matraques.

"Une femme roumaine a du être évacuée par les pompiers", a indiqué Jean Philip, un militant associatif présent sur les lieux. "Les enfants, dont les bébés, sont très incommodés par les gaz."

Une vingtaine de véhicules de police étaient déployés sur les lieux pour maintenir les familles sur les trottoirs du quartier.

Le Mrap, également présent sur place, a dénoncé "l'usage inconsidéré et inadmissible de la force contre des enfants" et s'est élevé contre "une énième expulsion en violation totale de la circulaire du 26 août 2012 du droit français et des traités internationaux, qui obligent à un diagnostic et des solutions d'accompagnement".

Catherine Lagrange, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant