Incidents en Tunisie : BHL donne sa version

le
1
Incidents en Tunisie : BHL donne sa version
Incidents en Tunisie : BHL donne sa version

A peine rentré de Tunisie, où l'attendait un comité d'accueil hostile, Bernard-Henri Lévy a tenu à donner sa version des faits. Il ne s'est pas passé «grand chose» à l'aéroport de Tunis Carthage, affirme le philosophe ce dimanche sur le site Internet du Point. Arrivé dans la nuit de vendredi à samedi dans la capitale tunisienne, où il devait rencontrer des personnalités libyennes, l'intellectuel français avait eu la surprise d'être attendu par des manifestants hostiles à sa venue. Des dizaines de Tunisiens scandaient «BHL dégage» et «Non aux intérêts sionistes en Tunisie», le contraignant à sortir de l'aéroport par une porte dérobée.

Il s'agissait «d'islamistes ou peut-être d'exilés kadhafistes», affirme ce dimanche Bernard-Henri Lévy, qui préfère y voir un non-événement. «L'événement, s'il y en a un», note-t-il «c'est ce qui a suivi. Et c'est ce vent de haine et de folie qui s'est mis à souffler dans les rédactions, sur la Toile, sur les réseaux sociaux. En quelques heures, j'étais devenu, dans le meilleur des cas, je veux dire dans les journaux convenables, un "intellectuel juif", ou un "agent sioniste", venu semer le désordre et déstabiliser, à moi tout seul, la jeune démocratie tunisienne».

Et l'écrivain dément avoir eu l'intention de rencontrer, comme l'assurait Rue 89, «le Libyen Abdelhakim Belhadj et l'islamiste tunisien Rached Ghannouchi" - c'est-à-dire, si je peux me permettre, ce qu'il y a de moins fréquentable sur les scènes politiques libyenne d'un côté, tunisienne de l'autre». Il dément également avoir été expulsé du pays, comme le rapportait une partie de la presse tunisienne samedi.  «Vous imaginez un citoyen français expulsé comme ça, sans raison, par un pays ami et, de surcroît, démocratique ? Et où en serions nous si les autorités tunisiennes [...] cédaient à la pression, je ne dis même pas de la rue, mais de quelques poignées de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le dimanche 2 nov 2014 à 17:26

    BHL, petit philosophe, toutiriquiqui.