Incidents en marge de manifestations contre la loi Travail

le
0

PARIS (Reuters) - Des dizaines d'interpellations ont eu lieu jeudi en marge de manifestations d'étudiants et de lycéens contre la réforme du Code du travail, a-t-on appris auprès de la préfecture de Paris.

Six interpellations ont eu lieu à Paris, essentiellement pour des jets de projectiles contre les forces de l'ordre au départ de la manifestation, place Stalingrad, mais aussi à l'arrivée, place de la République. La police a comptabilisé quelque 1.700 manifestants au total.

Huit interpellations ont eu lieu dans le Val-de-Marne lors d'incidents similaires. Dix-huit personnes ont été arrêtées à Nantes et un policier a été blessé.

Johanna Rolland, la maire (PS) de Nantes, a réclamé dans un communiqué des "sanctions exemplaires" à l'égard des fauteurs de troubles, qui ont à nouveau détruit des arrêts de bus.

"Le droit de manifester n'est pas le droit de casser", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a jugé ces violences "inacceptables".

(Yves Clarisse, édité par Elizabeth Pineau)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant