Incidents du 11-Novembre : Le Pen dénonce des «méthodes totalitaires»

le
3
Incidents du 11-Novembre : Le Pen dénonce des «méthodes totalitaires»
Incidents du 11-Novembre : Le Pen dénonce des «méthodes totalitaires»

Marine Le Pen en est certaine : sur les Champs-Elysées, le Front national a été victime «d'une vraie manipulation politique». Sur iTélé, la patronne du parti d'extrême-droite a dénoncé les «méthodes totalitaires» de la police à l'égard de militants frontistes qui huaient le président de la République lors du défilé de commémoration du 11-Novembre. Dans son viseur : le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

«Il a arrêté des gens du FN avant, il savait qu'il y aurait des huées car ses services regardent les réseaux internet où des rendez-vous avaient été donnés et après, il accuse le Front national», a-t-elle réagi. Elle a dénoncé «le fait que des candidats aux municipales aient été arrêtés de manière arbitraire, sans avoir commis le moindre délit». Selon la préfecture de police, 73 personnes qui s'étaient rassemblées à l'appel «du Printemps français», en pointe contre le mariage homosexuel, et «de groupes d'extrême droite, dont le Renouveau français» ont été interpellées. Quatre personnes ont été placées en garde à vue.

VIDEO. Marine Le Pen sur iTélé

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéoMarine Le Pen : "j'appelle à la dissolution de l'Assemblée" - Le face-à-face de Christophe Barbier

>>QUESTION DU JOUR. Etes-vous choqué par les sifflets contre François Hollande pendant les commémorations ?

De son côté, Manuel Valls, a dénoncé mardi des «factieux» après les huées ayant visé le président François Hollande. «C'est un outrage ça suffit !», a-t-il tonné sur BFMTV, estimant que «l'on na pas hué François Hollande, on a hué le chef de l'Etat, le président de la République. Tout le monde doit se retrouver autour de lui» Il a lancé un «appel à la responsabilité collective et individuelle de chacun» qualifiant ces huées d'«outrage particulier. C'est dans ces moments là que la majorité et l'opposition doivent se rassembler sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le mardi 12 nov 2013 à 11:30

    c'est Hollande qui a été hué et non la fonction , pas confondre

  • quoa le mardi 12 nov 2013 à 11:25

    peut etre que simplement on ne l'aime pas a part ses concubines

  • M3265785 le mardi 12 nov 2013 à 11:03

    le regard de Valls en dit long , je le vois bien avec une petite moustache noire ...on ne l'entendait pas lors des manifs en Bretagne !