Incident-"Graves conséquences" sur les relations russo-turques-Poutine

le
0
    SOTCHI, Russie, 24 novembre (Reuters) - Le président 
Vladimir Poutine a déclaré que l'incident aérien lors duquel un 
chasseur-bombardier russe a été abattu mardi matin par 
l'aviation turque aurait de "graves conséquences" sur les 
relations entre Moscou et Ankara. 
    Cité par l'agence de presse RIA, à Sotchi où il devait 
recevoir le roi Abdallah de Jordanie, il a estimé que cet 
incident constituait un "coup de poignard dans le dos" de la 
Russie. Il a déclaré en outre que d'importantes quantités de 
pétrole puisées en Syrie par les insurgés étaient écoulées via 
la Turquie. 
    A en croire Vladimir Poutine, l'avion russe se trouvait à un 
kilomètre de la frontière turque, au-dessus de la Syrie, quand 
il a été abattu, et il s'est écrasé à quatre kilomètres de la 
frontière turque, sur le sol syrien. 
    L'attaché militaire de l'ambassade de Turquie à Moscou a été 
convoqué au ministère russe de la Défense, mardi, rapporte de 
son côté l'agence de presse Tass. 
    Ankara affirme que malgré de nombreux avertissements, 
l'avion a violé l'espace aérien turc en connaissance de cause, 
tandis que pour Moscou, le Soukhoï est resté dans l'espace 
aérien syrien, où il menait une frappe aérienne contre les 
insurgés. 
 
 (Olesya Astakhova à Sotchi, Polina Devitt et Jack Stubbs à 
Moscou; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant