Incident diplomatique : un ministre marocain fouillé à Roissy

le
9
Incident diplomatique : un ministre marocain fouillé à Roissy
Incident diplomatique : un ministre marocain fouillé à Roissy

Alors que le contexte demeure tendu entre Rabat et Paris, en froid depuis un mois à la suite de plaintes en France pour tortures à l'encontre du patron des services secrets marocains Abdellatif Hammouchi, une autre affaire surgit et remet le feu aux poudres.

Une nouvelle fois, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a dû présenter ses excuses à son homologue marocain Salaheddine Mezouar, soumis, mercredi, à un contrôle policier lors d'un transit à l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle. L'affaire n'a été rendue publique que ce vendredi.

«Laurent Fabius a appelé son homologue marocain afin de lui transmettre les excuses des autorités françaises pour le désagrément qui lui a été occasionné alors qu'il transitait à l'aéroport Charles-de-Gaulle», a indiqué vendredi le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal. «Le ministre a immédiatement demandé aux services compétents du ministère de l'Intérieur et d'Aéroports de Paris que tout soit mis en oeuvre pour faire respecter strictement dans les aéroports francais les règles et usages diplomatiques s'appliquant aux ministres des Affaires étrangères comme aux chefs d'Etat et de gouvernement», a-t-il ajouté.

Profitant de ce couac, le président de l'UMP Jean-François Copé a fait part de son «incompréhension» et de sa «stupeur». Il demande à Laurent Fabius et à Manuel Valls (Intérieur) de «faire toute la lumière sur cet incident profondément regrettable qui intervient dans un contexte déjà lourd alors que le Maroc et la France sont unis par des liens d'amitié profonds et indéfectibles».

Le ministre a dû enlever «sa veste, ses chaussures, chaussettes et sa ceinture»

Selon la presse marocaine, le ministre avait été soumis mercredi à un contrôle policier malgré son passeport diplomatique. Le quotidien As-Sabah, qui parle de «nouvelle humiliation», indique que Salaheddine Mezouar a subi une fouille et a dû enlever «sa veste, ses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4760237 le vendredi 28 mar 2014 à 23:03

    on lui a rendu sa poudre blanche, au moins ?

  • M1531771 le vendredi 28 mar 2014 à 22:46

    Quel amateurisme de la part de ce gouvernement !!! C'est effrayant !

  • perkele le vendredi 28 mar 2014 à 22:08

    j'aimerais voir la "stupeur" de Copé ... il faut vraiment être au fond du trou pour essayer de se faire mousser avec ce genre d'incidents

  • bouchet1 le vendredi 28 mar 2014 à 21:36

    Maroc = dictature et hollande se met encore à genou! (il a l'habitude, juste avant c'etait le chinois qui devrait etre à la CPI)...

  • M6695204 le vendredi 28 mar 2014 à 18:23

    Chers blogueurs je vous plaint de tout mon cœur.Vous correspondez tout à fait au profil des pires populistes.Continuez et n'oubliez surtout pas de voter F.N. dimanche ainsi nous reculeront encore de trois siècles.Pauvre France

  • kalas le vendredi 28 mar 2014 à 18:09

    a.rosa ==> Oui, mais à la mosquée, on lui aurait demandé de retirer ses chaussures.

  • Gary.83 le vendredi 28 mar 2014 à 17:54

    et nous not président il baisse bien son pantalon ! alors ???

  • a.rosa le vendredi 28 mar 2014 à 17:50

    Le passeport diplomatique ne prévaut pas sur la sécurité d un vol publique. On a juste fait comme tout les voyageurs...on ne peut ouvrir un contenu...mais ceinture veste chaussures et chaussettes. ..rien d humiliantA la mosquée on lui aurait laissé sa ceinture et sa veste "joke"

  • M4118344 le vendredi 28 mar 2014 à 17:35

    diplomate ou pas , il faut passer par tous les controles, pourquoi un diplomate n'aurait pas sur lui une armeou une bombe ? ces passeports diplomatiques ne sont faits que pour protéger les traffics.Maroc: plus grand producteur de haschich , Amsterdam plus importante place commerciale de la drogue en Europe! non!