Incident à la frontière entre le Maroc et l'Algérie

le
0

RABAT, 18 octobre (Reuters) - Les autorités marocaines ont affirmé qu'un soldat algérien avait ouvert le feu samedi sur des civils marocains au poste-frontière d'Oulad Slaleh, dans le nord-est du Maroc, blessant grièvement l'un d'eux. A la suite de cet incident, l'ambassadeur d'Algérie à Rabat a été convoqué au ministère des Affaires étrangères afin de fournir des explications. La frontière terrestre entre le Maroc et l'Algérie, qui court sur plus de 1.500 kilomètres, est fermée depuis 1994 en raison des différends entre les deux pays, notamment à propos du Sahara occidental. "Aujourd'hui à midi, au poste-frontière d'Oulad Slaleh, un soldat algérien a tiré trois fois sur des civils marocains et a grièvement blessé un citoyen marocain", a déclaré aux journalistes le ministre marocain de la Communication, Mustapha Khalfi. Le village d'Oulad Slaleh est situé non loin de la ville marocaine d'Oujda qui se trouve à 15 kilomètres de la frontière. (Aziz El Yaakoubi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant