Incertitudes sur le procès de Moubarak

le
0
L'ancien raïs est accusé d'avoir ordonné la répression des manifestations de janvier, motif pour lequel il risque la peine de mort. Mais son procès pourrait ne jamais avoir lieu

Après avoir réclamé et obtenu la chute de Moubarak en février dernier, les révolutionnaires égyptiens demandent aujourd'hui son procès public. L'ancien raïs est accusé d'avoir ordonné la répression des manifestations de janvier, motif pour lequel il risque la peine de mort. Il doit comparaître le 3 août prochain, mais son état de santé se serait considérablement dégradé ces dernières semaines, et sa comparution apparaît déjà comme peu probable.

Le procès de Moubarak est devenu l'objet d'un bras de fer entre le Conseil suprême des forces armées, l'aréopage de généraux qui assume l'essentiel du pouvoir en Égypte depuis la révolution, et les révolutionnaires égyptiens, qui ont réoccupé ces dernières semaines la place Tahrir. Sur fond de rumeurs, manifestations et communiqués médicaux, le sort de Moubarak déchire l'Égypte.

Pressions de l'Arabie saoudite

La junte se serait sans doute volontiers contentée de maintenir l'ancien président en résidenc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant