Incertitudes autour de la «taxe Google»

le
0
Éditeurs de sites et annonceurs ont été nombreux à protester.

La «taxe Google» va-t-elle voir le jour le 1er janvier prochain? Ce n'est pas certain. C'est le Sénat qui, le mois dernier, par un amendement au projet de budget pour 2011, a créé ce nouveau prélèvement -payé par les annonceurs à hauteur de 1% de leurs achats de publicité sur Internet. Cette taxe a soulevé de nombreuses protestations chez les professionnels de la publicité et du Web. Et Bercy milite pour son report. Comme la taxe n'a pas été adoptée par l'Assemblée nationale, son sort dépendra du vote des sept députés et sept sénateurs réunis aujourd'hui en commission mixte paritaire. Sachant que le créateur de la «taxe Google» n'est autre que Philippe Marini, le rapporteur UMP du budget au Sénat, mais que son homologue à l'Assemblée, Gilles Carrez, redoute, lui, les effets pervers de cette taxe.

LIRE AUSSI :

» La «taxe Google» votée au Sénat

» Google lance une offensive de charme en France

» «Taxe Google»: inapplicable pour certains

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant