Incertitude autour des trois Français enlevés au Yémen

le
0
Deux jours après la disparition des trois humanitaires, aucune revendication n'a été transmise.

Alors qu'un responsable yéménite a parlé d'enlèvement, officiellement, côté français, on maintient la thèse de la disparition, même si les heures passant, l'hypothèse du kidnapping se renforce. Mais par qui? C'est encore l'inconnue. Les trois employés de l'ONG lyonnaise Triangle - deux femmes et un homme - ont été enlevés samedi entre 13h15 et 14 heures. Un rapt en plein jour et en pleine ville de Seyoun, dans la province orientale de l'Hadramaout, où l'ONG est implantée depuis deux mois de manière permanente. «Lorsqu'ils ont quitté le bureau pour aller déjeuner chez eux, dans une maison située à 1,5 kilomètre, en plein centre-ville, ils étaient seuls. Ils ont disparu à ce moment-là», a déclaré Christian Lombard, un des responsables de l'ONG.

L'hypothèse al-Qaida

La région de Seyoun n'est pas à proprement parler un bastion d'al-Qaida dans la péninsule arabique (Apqa), la filiale de l'organisation terroriste qui s'est sanctuarisée au Yémen depuis deux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant