Incendies en Israël: l'armée a arrêté une dizaine de suspects palestiniens

le
0
    JERUSALEM, 26 novembre (Reuters) - Les autorités 
israéliennes ont annoncé samedi l'arrestation d'une dizaine de 
Palestiniens soupçonnés d'avoir allumé les incendies qui 
continuent à mobiliser les secours. 
    La plupart des foyers principaux sont contenus, mais de 
nouveaux départs de feu ont été signalés dans le nord et le 
centre d'Israël ainsi que dans certaines parties de Cisjordanie 
pour la cinquième journée d'affilée. 
    Les pompiers israéliens ont reçu le soutien de leurs 
homologues palestiniens et des renforts sont arrivés de Grèce, 
de Chypre, de Croatie, d'Italie, de Russie et de Turquie. 
    D'après l'armée israélienne, les forces de sécurité ont 
arrêté ces derniers jours plus de dix Palestiniens soupçonnés 
d'avoir tenté de déclencher des incendies. Trois d'entre eux ont 
été interpellés avec des récipients contenant du carburant, des 
gants et des briquets, a précisé une porte-parole des forces de 
défense. 
    Jusque là, les autorités avaient simplement indiqué que des 
suspects avaient été arrêtés. 
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi 
que certains de ces incendies, inhabituels en à cette période de 
l'année, paraissaient avoir été déclenchés délibérément, 
estimant que leurs auteurs étaient coupables de terrorisme. La 
sécheresse exceptionnelle et un fort vent d'est alimentent ces 
feux qui ont débuté mardi et se sont propagés depuis sur une 
moitié du pays. 
 
 (Ari Rabinovitch; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant