Incendies dans deux ports pétroliers libyens assiégés par l'EI

le
0
    BENGHAZI, Libye, 6 janvier (Reuters) - Cinq vastes cuves de 
stockage sont en flammes dans les deux principaux terminaux 
pétroliers libyens, assiégés depuis trois jours par les 
djihadistes de l'Etat islamique, a annoncé mercredi un 
représentant des services chargés de la sécurité des sites.  
    Les gardes tiennent toujours les ports d'Es Sider et de Ras 
Lanouf, mais les combats ont fait neuf morts et une quarantaine 
de blessés dans leurs rangs, lundi et mardi, a poursuivi Ali al 
Hassi, leur porte-parole. Du côté des assaillants, 30 corps ont 
selon lui été récupérés.  
    Les gardes, qui se sont en outre emparés de deux chars et de 
plusieurs véhicules, ont reçu un appui aérien des forces fidèles 
au gouvernement légitime, a-t-il ajouté.  
    Quatre incendies se sont déclarés à Es Sider et un fait rage 
à Ras Lanouf. Deux sont dus à des tirs de roquettes de l'Etat 
islamique. Les flammes ont ensuite gagné trois autres cuves.  
    Chacune contient 420.000 à 460.000 barils de pétrole, 
d'après un membre de l'administration locale. 
    Es Sider et Ras Lanouf se trouvent entre Benghazi et Syrte, 
ville tenue par l'EI, dans l'est de la Libye. Les deux terminaux 
sont fermés depuis plus d'un an.   
 
 (Ayman al Warfalli, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant