Incendies d'Autolib': des actes de malveillance

le
1
Avec les deux sinistres de ce lundi matin, rue de Charonne à Paris, 25 voitures électriques du groupe Bolloré ont été incendiées depuis leur lancement dans la capitale il y a deux ans.

Qui en veut aux voitures électriques made in France ? Ce lundi, deux nouvelles Blue Car de Bolloré, mises en libre service dans le cadre du programme Autolib', sont parties en fumée à leur station de recharge, 52 rue de Charonne, à Paris (11e). Le double sinistre a eu lieu entre 7 heures et 7 heures 30 du matin. La batterie de l'une des voitures a entièrement brûlé. Or, Bolloré l'affirme, «les causes de ces deux incendies sont extérieurs». En clair: des actes de malveillance en seraient la cause. Ces incendies n'ont entraîné aucun blessé.

Selon nos informations, les indications de la télémétrie, liées à la surveillance technique en temps réel des voitures lorsqu'elles sont en charge sur leurs bornes, n'indiquent aucun emballement thermique anormal des batteries des ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le lundi 14 oct 2013 à 14:43

    NON, c'est vrai ? Le scoop...