Incendie fixé sur les hauteurs de Marseille

le
0
LE FEU FIXÉ SUR LES HAUTEURS DE MARSEILLE
LE FEU FIXÉ SUR LES HAUTEURS DE MARSEILLE

MARSEILLE, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Le feu de grande ampleur, qui s'est déclaré lundi sur les hauteurs de Marseille, à proximité du parc national des Calanques, a été fixé en fin de soirée, a-t-on appris auprès des pompiers.

"Le feu est fixé. La situation est plus calme, mais elle reste difficile avec de nombreuses reprises sous l'effet du vent violent", a précisé à Reuters un porte-parole des secours.

Selon Météo-France, le vent qui a attisé l'incendie depuis son départ devrait connaître une atténuation progressive avant une nette diminution, mardi vers deux heures.

Plus de 350 hectares ont déjà été parcourus par le feu qui s'est déclaré à en fin d'après-midi dans le massif des Calanques, à proximité du col de la Gineste. La route reliant Marseille à Cassis a été fermée à la circulation.

Au total, environ 900 hommes, dont plus de 200 arrivés en renfort d'autres départements, sont mobilisés sur le terrain pour lutter contre cet incendie. Ils ont été épaulés par une couverture aérienne de quatre Canadairs et trois Trackers jusqu'à la tombée de la nuit.

"Par prévention, une trentaine d'habitants de la presqu'île de Port-Miou ont été évacués et ont trouvé refuge dans un gymnase de la ville de Cassis", a précisé la préfecture des Bouches-du-Rhône dans un communiqué.

Une auberge de jeunesse située sur le plateau de la Gardiole a également été évacuée selon les pompiers.

La mairie de Marseille a ouvert un gymnase pour accueillir les habitants de plusieurs quartiers du sud de Marseille auxquels il a été demandé de ne pas regagner leur domicile afin de faciliter l'accès et l'intervention des pompiers.

Le feu a été fixé lundi en fin de soirée à une douzaine de kilomètres de la cité balnéaire de Cassis, où une cellule de crise a été ouverte.

Le risque d'incendie avait été classé lundi en "danger exceptionnel" dans le département des Bouches-du-Rhône compte tenu du vent et de l'état de sécheresse de la végétation, une première depuis plusieurs années selon le Service départemental d'incendie et de secours.

(Jean-François Rosnoblet,)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant