Incendie du squat de Pantin : une interpellation en Belgique

le
1
L'homme, interpellé mercredi dans la banlieue de Bruxelles, pourrait avoir laissé une bougie allumée dans le squat de sans-papiers. L'incendie a provoqué la mort de six personnes en septembre.

Un homme a été interpellé mercredi dans la banlieue de Bruxelles dans l'enquête sur l'incendie en septembre d'un squat de Pantin, près de Paris, dans lequel six sans-papiers étaient morts.

Lors de l'enquête, «les déclarations ont mis en évidence que quelqu'un avait laissé une bougie dans le squat. Cela pourrait être la personne interrogée en Belgique», qui devrait être extradée vers la France dans les prochains jours, a indiqué une source proche de l'enquête. «On reste sur [la piste d'un] accident», a déclaré une autre source proche de l'enquête à propos de l'origine du feu.

Le suspect devrait être présenté «dans les prochains jours» au juge en charge de l'information judiciaire contre X pour homicides et blessures involontaires ouverte, a ajouté le parquet. Selon Le Parisien, il s'agit d'un Égyptien qui vivait dans le squat. Les enquêteurs de la brigade criminelle le recherchaient depuis qu'il avait quitté la France, deux jours après l'incendie. Un ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • soudono le vendredi 11 nov 2011 à 23:12

    sale con