Incendie de Fort McMurray : « J'ai pris les photos, les papiers et la guitare, c'est tout »

le
0
Un quartier résidentiel de Fort McMurray (Alberta, Canada) détruit par l'incendie, le 7 mai 2016.
Un quartier résidentiel de Fort McMurray (Alberta, Canada) détruit par l'incendie, le 7 mai 2016.

Dennis Halstead Giles, 52 ans, mère de deux enfants, chef d’entreprise, a perdu sa maison dans l’incendie de forêt du nord de l’Alberta.

« Quand l’ordre d’évacuation totale de Fort McMurray (province d’Alberta) est venu, il était 17 heures. L’incendie de forêt avait démarré il y a quelques jours, le 1er mai, ravageant tout sur son passage. J’étais au bureau central de NorthStar Ford, la compagnie de vente et réparation de voitures, camions et camionnettes que j’ai créée avec mon mari, Marty, il y a vingt ans. Lui était dans une autre succursale au nord de la ville. Nous sommes partis chacun de notre côté, lui évacué vers le nord, moi vers un camp au sud. Il s’est arrêté avec son équipe à notre succursale de Fort McKay, à 63 kilomètres au nord. Moi, j’ai d’abord filé à la maison, à Saprae Creek, à 60 km au sud de Fort McMurray.

J’ai eu dix minutes sur place. J’ai pris des documents importants : passeports, cartes d’assurance-maladie, déclarations d’impôt, quelques vêtements, les albums de photos de mes enfants petits. Celles du temps où on n’avait pas de portable… Plus la guitare à laquelle mon mari tient tant. C’est tout. Après, je me suis rendu compte que j’avais oublié les photos de notre mariage et mon alliance. Et des sous-vêtements. Ça me manque ! Maintenant, je pense à tous ces souvenirs rapportés de nos voyages qui sont partis en fumée. Et je m’en veux de ne pas avoir pris une œuvre d’art accrochée au mur, qui venait de ma belle-mère, morte l’an passé.

Une atmosphère de fin du monde J’ai pris la route, seule dans mon auto. Là, j’ai vraiment eu la peur de ma vie. Il y avait beaucoup de fumée et des f...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant