Incendie dans un camp de Roms à Noisy-le-Grand

le
1

Un incendie a détruit 1.500 mètres carrés d'un camp de Roms vendredi en début d'après-midi à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), sans faire de blessé, ont annoncé un porte-parole de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et la préfecture.

Le feu a été circonscrit vers 15H30 et quelques fumées s'en échappaient encore vers 17H00, selon les pompiers qui avaient engagé 95 hommes et 28 engins sur le sinistre.

Le lieutenant-colonel Frédéric Grosjean n'a pas fait état de victimes vers 17H00, précisant que ce bilan était pour le moment provisoire. Les secours continuaient vers 17H00 de fouiller les décombres à la recherche d'éventuels cadavres.

Situé rue des Artisans, le campement était composé d'une trentaine de cabanes en bois et en tôle, désormais détruites et entourées d'effets personnels et restes de mobilier qui jonchent le sol, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'incendie s'était déclaré vers 14H00, pour une raison non déterminée pour l'instant, a ajouté la préfecture. Les pompiers sont intervenus vers 14H30, ont-ils indiqué.

Selon le porte-parole de ces derniers, quelque 150 personnes dormaient chaque nuit dans ce camp. Une centaine d'entre elles étaient absentes lorsque le feu s'est déclaré, une vingtaine ont fui et une trentaine ont été prises en charge par les pompiers.

Des hommes du Laboratoire central de la préfecture de police se sont rendus sur place en fin d'après-midi, a précisé le lieutenant-colonel Grosjean.

La proximité d'une station-service a provisoirement provoqué l'inquiétude chez les secouristes, mais l'endroit était fermé pour travaux et les cuves de carburant vides pour l'occasion, a ajouté le porte-parole.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le samedi 17 aout 2013 à 11:06

    Vu le respect des normes de construction et de sécurité totalement inexistant de ces campements, l'étonnant serait qu'ils ne brulent pas.