«Incarner le Parlement du changement»

le
0
INTERVIEW - Le nouveau président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, veut «nouer des relations de confiance» avec les trois autres groupes de la majorité, mais aussi «tendre la main à l'opposition».

LE FIGARO. - Quel est votre état d'esprit à l'ouverture de la législature?

Bruno LE ROUX. - Nous avions demandé aux Français de donner une majorité absolue à François Hollande, ils l'ont fait. Nous voulons maintenant nous mettre sans tarder au travail. La campagne a été longue et la crise, elle, a continué. Les Français ont besoin de voir le changement et c'est notre tâche à l'Assemblée de le mettre en œuvre. Nous avons une obligation de réussite.

Comment allez-vous faire vivre cette majorité absolue?

La majorité absolue, c'est une capacité d'action donnée au premier ministre. Pour autant, et plus encore dans les périodes difficiles, il faut toujours chercher à élargir sa majorité, à faire partager ses projets. Je souhaite nouer des relations de confiance avec les trois groupes qui appartiennent à la majorité présidentielle, mais aussi tendre la main à l'opposition quand l'intérêt général le commande. Je passerai le temps nécessaire à cette con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant