Inauguration de la maison du futur à Lille truffée de gadgets numériques

le
3
La secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire et la maire de Lille Martine Aubry lors de l'inauguration de la troisième version de la "maison intelligente" (Smarthome 3.0) du futur à EuraTechnologies All Ri
La secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire et la maire de Lille Martine Aubry lors de l'inauguration de la troisième version de la "maison intelligente" (Smarthome 3.0) du futur à EuraTechnologies All Ri

(AFP) - La secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire a inauguré vendredi la troisième version de la "maison intelligente" (smarthome 3.0) du futur à EuraTechnologies à Lille, avec son cortège de gadgets numériques comme le "miroir magique" ou la "table fantastique".

"J'aimerais que tout le monde la voient", s'est exclamée la secrétaire d'État, qui était accompagnée par la maire de Lille Martine Aubry, à la fin de la visite.

"Quand je parle de numérique, les gens sont pour ou contre et en ont une vision un peu abstraite. Ceux qui sont contre le numérique pensent qu'il s'agit d'une espèce d'incantation pro-technologique qui éloigne de l'humain et les pour considèrent eux que le numérique va sauver le monde".

"Au-delà des caricatures, le numérique c'est avant tout ce type d'innovations qui changent la vie du quotidien", a-t-elle estimé.

Ainsi, au milieu de l'atrium de cette ancienne usine de textile superbement réhabilitée et dédiée désormais aux technologies de la communication, la secrétaire d'État a pu découvrir les dernières trouvailles des starts-up du monde numérique.

Parmi les récentes innovations de la maison du futur d'une centaine de m2 figure un étonnant "miroir magique". Quand on se saisit de la brosse à dents, le miroir nous identifie et affiche les dernières informations de son profil Facebook ou les résultats des équipes de sport favorites. Sans omettre le compte à rebours des trois minutes de brossage recommandées.

Toujours dans la salle de bain, la "pharmacie intelligence" permet de scanner les ordonnances des médecins afin de prendre sa bonne dose de pilule.

Dans la cuisine, l'application "Cooking ideas" (idée de cuisine), reliée à un écran encastré dans une table, nous prévient, elle, des dates de péremption des aliments dans le frigidaire.

Et, à partir d'une reconnaissance biométrique, les mobiliers de la cuisine s'adaptent au profil de la personne, en bloquant par exemple les tiroirs contenant des produits dangereux en cas de présence d'un enfant.

Côté chambre, on peut déposer sur une table spécialement adaptée (la "table fantastique") un bulletin spécial permettant d'écouter des artistes, choisis par les médiathèques de Lille, avec plusieurs extraits musicaux des artistes.

"On voit que le numérique s'invite à la maison comme outil de service", a dit Mme Lemaire, soulignant la "réussite" d'EuraTechnologies qui a vu la création de "3.000 emplois en cinq ans" avec désormais 140 PME françaises et étrangères.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le dimanche 30 nov 2014 à 18:58

    C'est une vraie technologie d'avenir et surtout une source d'emploi magnifiques : 3000 emplois en 5 ans presque autant que peugeot mais qui lui n'a mis que quelques mois pour éliminer 3000 emplois!!! Et quand il y a une panne de courant ou d'internet, elle fonctionne comment la maison du futur?

  • lsleleu le dimanche 30 nov 2014 à 15:03

    Combien ça coute ....l'électronique et tous les gadgets sont garantie combien de temps ? si l'électronique est aussi fiable que sur les automobiles bonjour !

  • gevrais3 le samedi 29 nov 2014 à 23:30

    BOF !!!!!