Inarrêtable Troyes, soirée de rêve pour les Ajacciens

le
0
Inarrêtable Troyes, soirée de rêve pour les Ajacciens
Inarrêtable Troyes, soirée de rêve pour les Ajacciens

Lancé à vitesse grand V vers la Ligue 1, Troyes s'impose 1-0 à Orléans et continue son cavalier seul. Derrière, le Gazélec s'empare de la deuxième place, tandis que l'AC Ajaccio gagne aussi et se donne de l'air. Victorieux 2-1 de Créteil, Sochaux se replace dans la course à la montée.

Ajaccio 1-0 Dijon But : Cavalli (71e) pour Ajaccio

Loin de son frère ennemi, le Gazélec, l'AC Ajaccio galère en cette saison avec aucune victoire au compteur sur sa pelouse en 2015. Dijon, en embuscade pour une accession en Ligue 1, se laisse pourtant dominer. Johan Cavalli, de retour de suspension, impressionne malgré son mètre 70 mais Nicolas Fauvergue ne convertit pas ses offrandes. Au fur et à mesure, la partie devient toute molle. Bourguignons et Corses ne se découvrent pas d'un fil en ce mois d'avril. Match nul logique sur le chemin des vestiaires... Mais en seconde période, Cavalli, encore lui, montre le chemin aux siens grâce à un joli penalty (71e). Les Corses, qui s'imposent 1-0 et se donnent une grande bouffée d'air, pourront remercier un certain J.C, clairement le meilleur joueur sur le terrain ce soir.
Arles-Avignon 0-1 Le Havre But : Givet csc (65e) pour Le Havre

Les Havrais, 40 points au compteur, ne débarquent pas en Provence pour bronzer ou pour danser l'Arlésienne. Sur le pont, les attaquants normands se relayent mais ne trouvent pas la faille. Les petits gars de Zvunka ne tremblent pourtant pas et offrent quelques occasions à leurs supporters. Rien de bien folichon mais de quoi patienter tranquillement au parc des sports d'Avignon. Gael Givet, en bon hipster, marque contre son camp pour un but à la mode "Ligue 2", qui fait le bonheur des Havrais. Rien ne va plus pour Arles-Avignon qui voit la relégation se profiler de plus en plus...
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant