Ina : les étranges trajets d'Agnès Saal en taxi

le
0
L'ancienne PDG de l'Ina Agnès Saal.
L'ancienne PDG de l'Ina Agnès Saal.

La démission d'Agnès Saal de la présidence de l'Ina, à la demande de Fleur Pellerin, n'éteint pas totalement l'affaire des taxis abusifs (40 915,31 euros). Le courrier anonyme de 36 pages qui est à l'origine de l'affaire, que Le Point a pu consulter, révèle en effet d'étranges montants pour d'étranges trajets, notamment les week-ends et les jours fériés.

Les courses en taxi du week-end s'élèvent à 7 840,66 euros hors taxe. Or la lettre anonyme adressée aux administrateurs livre une liasse de factures qui font apparaître des montants extrêmement élevés pour de courtes distances. Agnès Saal habite dans le 16e arrondissement de Paris, à 800 mètres de la Maison de la radio. Or, tout en restant dans le quartier, certains déplacements en taxi G7 coûtent 16,80 euros (le samedi 24 mai 2014) ou 72,24 euros le samedi 14 juin 2014 et encore 62,40 euros le lendemain, tout en restant dans le même quartier... Le 29 juin, ce sont 97,20 euros qui sont dépensés dans le même quartier du 16e arrondissement.

Une explication possible : Agnès Saal se servait du taxi G7 comme d'un chauffeur, laissant ainsi le compteur tourner tandis qu'elle vaquait à ses occupations... Les factures détaillées révèlent en effet des attentes très longues : 60 minutes le 5 juin 2014 (58,92 euros), 47 minutes le 10 juin 2014 (72,72 euros), 38 minutes le 14 juin 2014 (72,24 euros), 50 minutes les 6 et 8 juillet 2014 (76,08 et 101,16 euros), 75 minutes le 28 août 2014...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant