Imran Khan prend la tête de l'opposition au Pakistan

le
0
Le parti de l'ancienne vedette du cricket a réalisé une percée aux législatives, devenant la deuxième force au Parlement.

Dans les bureaux du candidat Imran Khan à Islamabad, Saima Omar Malik cache mal son désarroi. Cette représentante du Mouvement du Pakistan pour la justice (PTI), attachée aux droits des femmes, prend note, stylo en main, des résultats officiels que la commission électorale égrène au compte-gouttes. Seulement seize sièges au Parlement viennent d'être annoncés, mais les calculs officieux donnent depuis longtemps la victoire au parti de Nawaz Sharif. «Nous sommes plutôt déçus, mais on attend toujours les résultats officiels», sourit-elle.

Le PTI avait un temps espéré remporter les élections parlementaires. Après l'accident de son chef, Imran Khan, mardi dernier - une chute de cinq mètres d'un monte-charge le menant à une estrade -, l'élan de sympathie e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant