Votre partenaire pour investir

Déficit de la Sécu : vers des économies sur les médicaments et l'hôpital

Le Parisien le
11
Déficit de la Sécu : vers des économies sur les médicaments et l'hôpital
Déficit de la Sécu : vers des économies sur les médicaments et l'hôpital

L'assurance maladie, dont les comptes se sont dégradés en raison de la crise, doit faire des économies. Elles seront axées notamment sur l'hôpital et le prix des médicaments, afin de réduire le déficit de la Sécurité sociale à moins de 13 milliards d'euros et, plus largement, de faire un effort conséquent sur la dépense publique.

L'exécutif entend ramener le déficit global du régime général de la Sécurité sociale (ssalariés du privé) en dessous de 13 milliards d'euros en 2014, en comptant le fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui finance le minimum vieillesse et les cotisations retraite des chômeurs, selon le communiqué diffusé à l'issue du conseil des ministres mercredi. Cette année, le déficit se réduit à 16,2 milliards (17,5 milliards en 2012) selon la Commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS). Mais en l'absence des mesures de redressement engagées, il pourrait filer à 21 milliards en 2014, fait valoir le gouvernement.

«La solidarité, base de notre système de santé»

«Ne pas augmenter le budget est un engagement très fort. Sinon, c'est prendre le risque de la privatisation et je ne veux pas de cette dérive. La solidarité doit être la base de notre système de santé», a déclaré Marisol Touraine, la ministre de la Santé, ce jeudi sur i>Télé. «Des efforts vont être faits pour les médicaments et l'organisation du système de soin».

Avec un «trou» de près de 7,7 milliards d'euros cette année, l'assurance maladie est la plus déficitaire des quatre branches de la Sécurité sociale, composée également des branches retraite, famille et accidents du travail. Cette branche a subi une baisse de ses recettes en 2013, en raison de la hausse du chômage, qui a limité le montant des cotisations. En 2014, les économies s'élèveront à 2,9 milliards d'euros pour cette branche, soit la moitié de celles réalisées sur la dépense sociale (5,8 milliards d'euros).

Les principales ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Florange : Hollande attendu au tournant par les syndicats