Impôts: vous pouvez aussi faire votre déclaration et payer sur votre smartphone

le
0

Bercy a officiellement lancé mardi la campagne de l'impôt sur le revenu de 2016, qui met l'accent sur la généralisation de la déclaration et du paiement en ligne. L'appli «Impots.gouv», lancée en 2012, permet au contribuable de faire toutes les démarches sur son mobile.

Déclarez (et payez) vos impôts en quelques secondes. La campagne de l'impôt sur le revenu de 2016, lancée officiellement ce mardi par Michel Sapin, ministre des Finances, et Christian Eckert, secrétaire d'État chargé du Budget, a l'ambition de convertir les Français à la déclaration et au paiement de leurs impôts en ligne. Ils n'auront de toute façon bientôt plus le choix: en 2019, tous les contribuables devront utiliser Internet, quels que soient leurs revenus.

»» À lire aussi: Impôt sur le revenu: ce qui change en 2016

Pour encourager cette dématérialisation, Bercy mise aussi sur le smartphone, dont les Français sont suréquipés. Ils en ont acheté 20 millions en 2015. La Direction des Finances publiques (DGFiP) a lancé dès 2012 l'application mobile officielle «impots.gouv», disponible gratuitement sur iPhone et Android. Une appli qui permet, depuis son smartphone, de déclarer ses revenus, payer ses impôts par Flashcode, accéder à tous les impôts payables en ligne, consulter l'historique des derniers paiements effectués en ligne, mettre à jour son profil, etc. Depuis avril 2015, elle permet aussi de configurer et/ou modifier les paiements en mensualités ou en prélèvement à l'échéance.

En 2015, seuls 248.140 paiements de l'impôt sur le revenu ont été effectués par smartphone, selon les chiffres dévoilés par le ministère des Finances mardi. Par comparaison, 3,3 millions de paiements ont été effectués directement en ligne sur le site impots.gouv.fr. Plus de 10 millions de foyers ont tout de même choisi le prélèvement mensuel. «L'impôt de demain, ce sera un impôt qui tirera profit des nouvelles technologies et qui s'adaptera en temps réel aux fluctuations de revenus et aux évolutions de situation personnelle et familiale, afin de tenir compte des spécificités de chacun», a martelé Michel Sapin.

»» À lire aussi: Simuler le calcul de votre impôt sur le revenu

«Pour faciliter la vie des contribuables, de plus en plus d'informations sont préremplies par l'administration fiscale», rappelle Christian Eckert. C'est le cas notamment pour les salaires, pensions de retraite, allocations chômage ou certains revenus du capital. Bercy encourage donc l'utilisation du smartphone pour les usagers qui n'ont ni complément d'information, outre la contribution à l'audiovisuel public (la fameuse redevance télé), ni modification à apporter à cette déclaration préremplie.

De la déclaration au paiement

L'appli permet alors de valider la déclaration très simplement, en appuyant sur le bouton «signer» en bas du document. «Un courriel de confirmation vous sera adressé lorsque vous aurez validé votre déclaration par smartphone», précise Bercy. «Il vous est toujours possible de consulter et corriger votre déclaration en vous connectant sur impots.gouv.fr depuis un ordinateur ou une tablette.» La déclaration via smartphone est ouverte à compter du mercredi 13 avril, comme la déclaration en ligne. Les délais sont également les mêmes, en fonction de votre zone de résidence. «Au-delà du délai de déclaration (...), des intérêts de retard pourront être appliqués sur les sommes non déclarées dans les délais», avertit l'administration.

» À lire aussi: Impôts: coup d'envoi de la déclaration des revenus 2015

Il est possible, enfin, de payer ses impôts avec son téléphone. L'application «Impots.gouv» permet aux contribuables qui reçoivent un avis d'impôt comportant un «flashcode» (imprimé en bas à gauche de l'avis) de payer par smartphone en «flashant» le code imprimé sur l'avis. «Le montant sera prélevé sur votre compte bancaire au moins 10 jours après la date limite de paiement (ou le premier jour ouvrable suivant)», précise Bercy.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant