Impôts : vers un prélèvement à la source ?

le
0

Au 1er janvier 2018, les contribuables verront leurs impôts directement prélevés sur leurs revenus. Une révolution fiscale qui bouleversera sans aucun doute les habitudes des Français. Explications.

Un projet de réforme ambitieux

À compter de 2018, l'impôt sur le revenu sera retenu directement sur les revenus des contribuables, chaque mois. Son montant s'adaptera de façon automatique et instantanée à tout changement de situation, comme une baisse ou une hausse de salaire. Le prélèvement à la source constitue la dernière réforme du gouvernement avant la prochaine élection présidentielle. Il sera intégré au projet de loi de finances pour 2017 et présenté en Conseil des ministres le 28 septembre.

Quels sont les revenus concernés ?

Cette réforme concerne quasiment tous les contribuables. Les revenus soumis au prélèvement à la source incluent les salaires, les revenus des professions libérales, des artisans, des commerçants et des entrepreneurs, les pensions de retraite et les allocations chômage, mais aussi les loyers. L'impôt sera prélevé par l'employeur pour les salariés et par les caisses de retraite pour les retraités. Les travailleurs indépendants devront, quant à eux, s'acquitter d'un versement mensuel ou trimestriel, ajusté à leurs revenus effectifs.

2017, une année blanche

Afin de permettre la mise en place du prélèvement à la source, 2017 constituera une « année blanche ». Concrètement, en 2017, les Français paieront l'impôt sur leurs revenus de 2016. En 2018, ils régleront l'impôt sur leurs revenus de 2018. Les revenus de 2017 seront donc exonérés d'impôt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant