Impôts : quoi de neuf pour 2016

le
0
2016 n'est pas une année de réforme profonde pour la fiscalité. Centre des Finances publiques. (© DR)
2016 n'est pas une année de réforme profonde pour la fiscalité. Centre des Finances publiques. (© DR)
Vers la fin des déclarations papier :

Peu de nouveautés, mais les contribuables fidèles aux déclarations papier vont devoir revoir leurs habitudes puisque la déclaration en ligne devient progressivement obligatoire.

En effet, dès 2016 les contribuables dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 40.000 euros (revenu fiscal de 2014) devront déclarer leur revenu en ligne. Le seuil est ensuite abaissé pour les années 2017 et 2018. Finalement, la déclaration en ligne s'imposera à tous les contribuables en 2019, sauf s'ils justifient ne pas avoir internet.

Les mesures concernant vos enfants : 

Si vous déclarez des enfants à charge en 2015, sachez que l’avantage procuré par la demi-part supplémentaire dont vous bénéficiez est limité à 1.510 euros  (contre 1.508 euros en 2014). Par ailleurs si vous versez des pensions alimentaires à vos enfants majeurs non rattachés à votre foyer fiscal, vous pouvez déduire un montant maximal de 5.732 euros.

Parmi les nouveautés, il est à noter que les rémunérations perçues par vos enfants stagiaires sont dorénavant exonérées d’impôt dans la limite du SMIC annuel soit 17.490 euros pour l’année 2015. Cette exonération s’applique aux stagiaires rattachés, ou non, au foyer fiscal de leurs parents dès lors qu’ils ont signé leur convention de stage après le 1er septembre 2015. Pour les stages

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant