Impôts: près d'un foyer sur deux a déclaré ses revenus en ligne cette année

le
0

Plus de 18 millions d'usagers ont déclaré leurs revenus de façon dématérialisée lors de la campagne 2016 d'impôt sur le revenu, selon un bilan publié ce lundi par Bercy. Soit une progression de 23% par rapport à 2015.

Lancée le 13 avril dernier, la campagne de l'impôt sur le revenu de 2016 avait l'ambition de convertir les Français à la déclaration et au paiement de leurs impôts en ligne. Les contribuables avaient jusqu'au mardi 7 juin à minuit, selon leur département de résidence, pour effectuer cette démarche (et jusqu'au mercredi 18 mai pour les déclarations sous forme papier). Résultat, plus de 18 millions de contribuables ont déclaré leurs revenus de façon dématérialisée, selon un bilan dévoilé ce lundi par Bercy. Ce qui représente une progression de 23 % par rapport à 2015. Concrètement, 3,4 millions de contribuables supplémentaires ont sauté le pas de la déclaration en ligne l'an dernier.

«Le succès de la déclaration en ligne témoigne de l'intérêt toujours plus grand des usagers pour la dématérialisation de leurs démarches fiscales, rendu possible par une amélioration constante du service de déclaration en ligne», se félicite le ministère de l'Économie, en soulignant l'efficacité du dispositif. «Le service a parfaitement fonctionné pendant les pics de connexion, à près de 1 million de déclarations par jour (et plus de 100.000 déclarations par heure).»

» Choc fiscal: les particuliers ont bien plus souffert que les entreprises

Il faut dire que de nombreux foyers n'avaient guère plus le choix cette année. Afin d'étendre la télédéclaration, le gouvernement a fixé aux ménages plusieurs étapes: en 2016, tous les Français dont la résidence principale est équipée d'un accès Internet et dont les revenus étaient supérieurs à 40.000 euros avaient l'obligation de déclarer leurs revenus en ligne. L'an prochain, le seuil de revenus tombera à 28.000 euros et à 15.000 euros en 2018. Au final, en 2019, tous les contribuables devront utiliser Internet, quels que soient leurs revenus. Le dispositif prévoit qu'à terme, une amende forfaitaire de 15 euros par déclaration sera appliquée après deux manquements.

Aujourd'hui, selon Bercy, 49 % des foyers déclarent donc leur revenu en ligne. Plus de 20 millions d'usagers ont créé leur compte en ligne sur le site impots.gouv.fr et 7 millions d'entre eux ont choisi de ne plus recevoir la version papier de leur déclaration et de leurs avis d'impôt. L'administration se réjouit d'avoir ainsi pu économiser 700 tonnes de papier.

» Impôts: vous pouvez aussi faire votre déclaration et payer sur votre smartphone

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant