Impôts locaux : une hausse soutenue en 2015

le
0

La fiscalité locale a continué d'augmenter en 2015, d'une manière plus soutenue que les années précédentes. Retour sur les chiffres de la Cour des comptes.

La plus forte hausse en quatre ans

Selon le dernier rapport de la Cour des comptes, publié le 11 octobre, les recettes issues de la fiscalité locale ont augmenté de 5,9 milliards d'euros en 2015 par rapport à 2014, pour atteindre 125,1 milliards d'euros. Ce qui représente la plus forte hausse depuis la mise en place de la réforme de la fiscalité locale en 2011. Cette progression se répartit de façon plutôt égale entre les impôts directs et les impôts indirects, qui totalisent une hausse annuelle respective de 3,1 et 2,7 milliards d'euros.

Une augmentation plus marquée dans les grandes villes

Dans le détail, les recettes fiscales des communes ont progressé de 1,6 milliard d'euros en 2015, soit + 3,3 % par rapport à 2014 (contre + 1 % un an auparavant). Cette augmentation a été plus conséquente dans les grandes villes (+ 5,2 %), suite à la hausse des taxes foncières et d'habitation (+ 4,6 %) et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (+ 16 %).

Une situation disparate entre les départements

Au niveau des départements, la collecte fiscale a augmenté de près de 2,1 milliards d'euros en 2015, soit + 4,9 % (à comparer aux + 3,6 % de l'année précédente). On constate une grande disparité entre les départements, de moins de + 1 % dans l'Indre, la Haute-Corse et la Lozère, à + 11 % dans les Hauts-de-Seine et + 12 % dans le Var.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant