Impôts : les classes moyennes durement frappées

le
28
Le gel du barème augmentera l'impôt pour 16 millions de foyers. Et l'alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail sera très pénalisant.

François Hollande a annoncé ou confirmé hier une série de mesures fiscales qui rapporteront plus de 8 milliards. Or les hausses d'impôt devront atteindre 10 milliards. Les ménages ne sont pas au bout de leur peine, le danger se concentrant sur l'ISF.

o Gel du barème: 1 à 1,5 milliard

C'est la mesure qui frappera le plus les classes moyennes. François Hollande a annoncé dimanche que le barème de l'impôt sur le revenu (IR) ne serait pas indexé sur l'inflation pour les revenus de 2012, imposés en 2013. Reniant une des promesses de campagne du PS, le gouvernement poursuit donc la voie ouverte par l'équipe Fillon, qui avait gelé le barème dès cette année. La mesure de la précédente majorité a entraîné cette année une hausse de l'IR d'environ 2 % pour les 27 millions de foyers qui en payent. En outre, 100.000 à 200.000 ménages qui échappaient auparavant à l'IR se sont retrouvés imposés. Il a suffi que leurs revenus augmentent un peu pour franchir le seuil d'imposition, désormais figé. Pour que ce phénomène ne se reproduise plus, le gouvernement va mettre en place une décote permettant d'annuler ou de réduire l'impôt à payer. Ce système s'appliquera aux ménages de la première tranche (ceux dont le taux d'imposition est de 0 %) et de la deuxième tranche (taux d'imposition de 5,5 %). Soit à 20 millions de foyers, qui échapperont ainsi à l'effet du gel. En revanche, les 16 millions de ménages des trois dernières tranches actuelles - on est loin ici des seules classes aisées, puisque cela commence à 11.897 euros de revenu fiscal - verront bel et bien leur IR augmenter de 2 % en 2013. «La recette devrait être comprise entre 1 et 1,5 milliard en 2013», estime Vincent Drezet du Syndicat national Solidaires finances publiques.

o Alignement de la fiscalité du capital: 4,5 milliards

Cette fois, ce sont les 3,3 millions de ménages des deux dernières tranches actuelles qui seront pénalisés. Avec l'alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail, leurs dividendes, leurs intérêts, plus-values de cession d'actions ou de ventes de biens immobiliers seront taxés au barème de l'IR, c'est-à-dire au taux marginal de 30 %, 41 % et 45 % (quand cette nouvelle tranche sera créée), selon leurs revenus. Or actuellement, les plus-values sont imposées à 19 %. Les dividendes peuvent l'être à 21 % et les intérêts à 24 %. Ce coup de massue fiscal devrait rapporter 4,5 milliards. En outre, l'abattement de 40 % sur les dividendes passerait, selon nos informations, à 20 %.

o Tranche à 45 %: 0,7 milliard

Une tranche d'IR à 45 % sera créée pour les revenus dépassant 150.000 euros par part. 700 millions de recettes attendues.

o Niches fiscales et quotient familial: 1,8 milliard

Le plafond des niches fiscales sera ramené à 10.000 euros par foyer fiscal, contre 18.000 euros et 4 % du revenu actuellement. De ce plafonnement et d'autres rabotages, le PS attendait 1,3 milliard de recettes. La baisse du plafond du quotient familial, de 2336 à 2000 euros par enfant, concernerait un million de foyers et rapporterait 450 millions à l'État d'après l'Institut Montaigne.

o Surtaxe à 75 %: 0,3 milliard

Cette surtaxe s'appliquera à toute personne gagnant plus d'un million d'euros, qu'elle soit célibataire ou en couple. Face à la bronca, le gouvernement est revenu sur l'aménagement envisagé pour les couples (imposition à partir de 2 millions). Sportifs et artistes seront taxés. Mais les revenus du capital seront exonérés (et donc les plus-values pour la revente d'une entreprise). Au total, 2000 à 3000 personnes seraient concernées. La mesure rapporterait 300 millions d'euros.

LIRE AUSSI:

» Comment l'État va économiser 10 milliards d'euros

» Les impôts augmenteront de 20 milliards d'euros en 2013

» La France loin de la rigueur pratiquée en zone euro

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le mardi 11 sept 2012 à 16:30

    @turone : Je partage complétement et il te faut continuer. Ca fait du bien d'entendre ça.

  • turone le mardi 11 sept 2012 à 12:44

    Vous la génération de 60/70 il vous faut vos sodas vos plats préparés votre salade lavée et vous vous plaignez de la baisse de votre niveau de vie, nous nous avons appris à vivre avec peu on épluche nos pommes de terre, on boit de l'eau du robinet (pour moi)et on ne mange pas des entrecôtes au barbecue, vous voulez tout tout de suite, mais la vie ce n'est pas çà pour le salarié moyen

  • turone le mardi 11 sept 2012 à 12:30

    La chose à faire c'est de ne pas vivre à crédit en dehors de la résidence principale, les banquiers sont des sangsues, un exemple : en Espagne au lieu d'exproprier les débiteurs qui ne remboursent pas leur prêt les Banques pourraient devenir copropriétaires et faire payer un moindre remboursement aux propriétaires ce serait plus décent et éviterait de paupériser une population qui n'en peut plus

  • M7580090 le mardi 11 sept 2012 à 11:59

    une seule chose à faire , c'est limiter notre consommation au nécessaire . C'est le moyen le plus efficace pour que ce gouvernement(ou n'importe quel autre)n'ai plus les moyens de mener une politique d'assistanat à tous ces fainéants qui nous pourrissent la vie depuis trop longtemps .

  • rleonard le mardi 11 sept 2012 à 11:38

    BRAVO turone : entièrement d'accord avec tout ce vous dites. j'ai travaillé 44 ans avec seulement 3 mois d'arret maladie pour une pleurésie et je ne crois pas voler ce que je touche.

  • rleonard le mardi 11 sept 2012 à 11:37

    lisez bien : ce ne sont pas vos placements qui seront taxes comme les revenus mais le produit de ces placements !!

  • turone le mardi 11 sept 2012 à 11:21

    Quand l'ultra libéral Michel GODET dit que nos retraites sont trop élevée je me révolte les revenus de mes parents et les aléas de la vie ont fait que je n'ai pas eu la possibilité de faire de longues études et vous qu'avez-vous eu comme aides pour étudier? ce sont nos parents qui vous ont donné ce que vous avez aujourd'hui grâce à leurs actions. Soyez au moins reconnaissants

  • turone le mardi 11 sept 2012 à 11:15

    M7764718 je suis née en 1938 c'est pour dire que dans les années qui ont suivi je n'ai connu qu'une période de guerre, pas de poupée, les rutabagas je m'en souviens je disais à ma mère "j"en veux pas de ton bois" les alertes les longues périodes dans la cave avec les autres voisins, la notre était classée "abris"

  • M1310580 le mardi 11 sept 2012 à 11:15

    vous avez voté, vous allez récolter !

  • frk987 le mardi 11 sept 2012 à 11:12

    Tout à fait turone, on vivait dans les années 50 dans des taudis, quand je vois que l'on détruit des barres d'immeubles avec 10 fois plus de confort c'est HONTEUX.