Impôts : le taux de prélèvements obligatoires stable en 2017

le
0

Malgré les gestes fiscaux accordés par le gouvernement en 2017, le taux des prélèvements obligatoires devrait rester stable. Tour d'horizon.

Stagnation du taux des prélèvements obligatoires

Selon les projections du gouvernement dévoilées fin septembre, le taux des prélèvements obligatoires devrait atteindre 44,5% du PIB en 2017 (contre les 44% annoncés plus tôt dans l'année). Ce qui représente un niveau similaire à 2016, et une baisse de 0,3 point seulement par rapport à 2014. Pour rappel, les prélèvements obligatoires représentent l'ensemble de tous les impôts, taxes et cotisations payés par les ménages et les entreprises en France.

Une pression fiscale identique

La pression fiscale ne devrait donc pas baisser l'an prochain, malgré la mise en place de différents dispositifs en faveur des ménages et des entreprises par l'État. La classe moyenne bénéficiera ainsi d'une baisse d'impôt sur le revenu, et les retraités et personnes handicapées employant un salarié à domicile d'un crédit d'impôt. Ces deux mesures représentent, au total, un geste de 2 milliards d'euros.

Des tours de passe-passe budgétaires

Les entreprises profiteront bien de leur côté d'une diminution d'impôt dans le cadre du pacte de responsabilité. Cependant, par quelques astuces budgétaires reportant à 2018 les effets de certaines mesures, elles se verront accorder une réduction d'environ 1 milliard pour 2017, un montant inférieur aux 5 milliards initialement prévus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant