Impôts : des changements notables en 2015

le
0

De nombreux changements ont été apportés cette année concernant la déclaration d’impôts : suppression de la première tranche du barème, réductions en faveur des travaux d’amélioration de la performance énergétique et l’exonération accordée sur les plus-values des terrains à bâtir, etc. Pour ne pas perdre d’argent, mieux vaut bien connaître ces modifications.

Impôts ce qui change en 2015
Impôts ce qui change en 2015

Barème et décote 2015

La principale nouveauté est la suppression de la première tranche d’imposition. En deçà de 9 690 €, vous n’êtes donc pas imposable. En revanche, la deuxième tranche a été abaissée à 9 691 €. Les taux d’imposition sont donc de 14 % pour la tranche de 9 691 à 26 764 €, 30 % pour la tranche de 26 765 à 71 754 €, 41 % pour la tranche de 71 755 à 151 956 € et 45 % pour un revenu au-delà de 151 956 €.

L’instauration de la décote « conjugale » est également favorable aux familles. Elle est ainsi passée à 1 135 € pour les personnes vivant seules et à 1 870 € pour les couples mariés ou pacsés.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Si vous avez investi pour améliorer la qualité énergétique de votre résidence principale, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30 % sur les dépenses hors main-d’œuvre (sauf exception). Les travaux peuvent concerner les équipements comme les chaudières à condensation ou à gaz, les appareils de régulation de chauffage, les travaux d’isolation ou l’installation d’équipements de production d’énergie renouvelable. Le plafond est de 8 000 € pour les personnes seules et de 16 000 € pour un couple. Une majoration de 400 € par personne à charge est accordée, avec une révision à 200 € pour les enfants en résidence alternée.

Les changements en faveur de l’accès au logement

Avec le dispositif Pinel, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux après seulement 6 ans de location du bien immobilier que vous avez acquis. La réduction accordée est respectivement de 12 %, 18 % et 21 % pour 6, 9 ou 12 ans de location. De même, le taux de TVA est révisé à 5,5 % pour les ménages modestes qui souhaitent faire l’acquisition d’un logement dans les quartiers « prioritaires », considérés d’intérêt national. En parallèle, la durée de remboursement du crédit PTZ (prêt à taux zéro) est prolongée.

Enfin, si vous cédez vos terrains avant la fin de l’année, vous bénéficierez d’un abattement exceptionnel de 30 % sur les plus-values, avec une exonération totale à partir de 22 ans de détention. Tout comme la donation de logement neuf à vos descendants avant la fin de l’année 2016, la donation d’un terrain à bâtir donne droit à un abattement de 100 000 €, à condition de construire un nouveau logement dans les 4 ans qui suivent la transaction.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant