Impôts demander le paiement à échéance

le
0

Le paiement des impôts peut se faire par tiers ou de façon mensualisée. Il est aussi possible de demander le prélèvement de l'impôt à l'échéance. Le point sur ses avantages.

Le principe du paiement à l'échéance

Il existe plusieurs options, pour s'acquitter de son impôt sur le revenu. Il est ainsi possible de procéder à un paiement par tiers ou mensualisé. Ce dernier choix est judicieux, car il permet de gérer son budget plus simplement, en répartissant la charge de l'impôt. Dans le cas du paiement à l'échéance, le prélèvement a lieu sur le compte 10 jours après la date limite de paiement. Cela signifie que le contribuable faisant ce choix bénéficie d'un avantage de trésorerie, puisqu'il conserve l'argent plus longtemps sur son compte. Cette solution est aussi intéressante si le salaire est perçu en fin de mois. De plus, le prélèvement évite tout oubli et la majoration de 10% qui pourrait en découler.

Comment y adhérer ?

Le paiement de l'impôt à l'échéance doit faire l'objet d'une demande, de la part du contribuable. Il est possible d'adhérer à ce dispositif tout au long de l'année, le dernier jour du mois précédent la date limite du paiement. Après demande, la date et le montant de chaque prélèvement apparaissent sur l'avis d'impôt.

Quelles démarches ?

La demande de paiement de l'impôt à l'échéance peut se faire par courrier, en contactant son centre des finances publiques ou son centre prélèvement service. La démarche peut aussi se faire par Interner, sur le site impots.gouv.fr.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant