Impôts d'Apple: introspection irlandaise face à l'enquête européenne

le
0
Impôts d'Apple: introspection irlandaise face à l'enquête européenne
Impôts d'Apple: introspection irlandaise face à l'enquête européenne

Une enquête européenne sur les faibles impôts payés par Apple en Irlande fait monter la pression sur Dublin, poussée à revoir le cadre fiscal qu'elle offre aux entreprises au moment où le pays sort enfin de la crise économique.Coïncidence, le gouvernement irlandais va présenter son budget annuel mardi prochain, et l'attention se portera sur le moindre changement apporté par Dublin à son système fiscal.Les autorités irlandaises et les dirigeants du géant informatique américain affirment main sur le c?ur que leur accord sur les impôts payés par Apple pour son siège européen, situé en Irlande, ne constitue en rien une aide d?État déguisée.Reste que l'enquête de la Commission européenne a remis sous le feu des projecteurs les règles sur les entreprises de l'Irlande, déjà traitée de paradis fiscal pendant des auditions sénatoriales aux États-Unis et régulièrement critiquées par les autres pays européens.Bruxelles pointe en particulier des accords passés entre Apple et l'administration fiscale irlandaise en 1991, et amendés en 2007, reprochant à Dublin d'avoir "négocié" un compromis trop favorable au géant américain.Mais Apple martèle n'avoir reçu aucun traitement de faveur et cette investigation suscite aussi l'agacement au sein de l'ex-"tigre celtique", qui a attiré de nombreux investisseurs importants ces dernières décennies."Le gouvernement marche sur des ?ufs, il doit apaiser la communauté internationale tout en demeurant un havre hospitalier pour l'investissement international", a écrit l'éditorialiste Ian Kehoe dans les colonnes du Sunday Business Post. "Des changements interviendront via le budget", a-t-il ajouté.Si évolutions il y a, les chances sont extrêmement minces qu'elles concernent le taux d'impôt sur les sociétés, fixé au sacro-saint niveau de 12,5%, fustigé comme trop bas par de nombreux pays européens dont la France mais qui constitue un pilier de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant