Impôts 2016 : 2 milliards d'euros de baisses pour plus de 8 millions de foyers

le , mis à jour à 20:14
5
Impôts 2016 : 2 milliards d'euros de baisses pour plus de 8 millions de foyers
Impôts 2016 : 2 milliards d'euros de baisses pour plus de 8 millions de foyers

François Hollande a confirmé lundi des baisses d'impôts pour 2016, assurant qu'elles concerneront «plus de 8 millions» de foyers pour un montant total de «plus de 2 milliards d'euros». Par ailleurs, le président de la République a confirmé, lors de sa conférence de presse à l'Elysée, que le pacte de responsabilité qui prévoit 41 milliards de baisse de charges et d'impôts pour les entreprises, sera également poursuivi en 2016. «La politique de baisse des impôts qui a été initiée en 2014, amplifiée cette année, sera poursuivie en 2016», a assuré le chef de l'Etat.

Ces baisses d'impôts devraient profiter en priorité «aux ménages les plus modestes». Elles s'inscrivent, selon Hollande, dans le prolongement de la suppression de la tranche à 5,5%. Entre 2009 et 2014, la part du revenu primaire des ménages consacrée à l'impôt sur le revenu est passée de 3,3 à 4,5%. En 2015, 9,5 millions de foyers imposables ont vu la facture diminuer grâce à la refonte du barème de l’impôt, selon les chiffres de Bercy. Soit 500 000 de plus qu’escompté. De fait, le nombre de ménages imposables est retombé à son niveau de 2010.

NOTRE QUESTION DU JOUR. Croyez-vous encore au clivage gauche-droite dans la vie politique ?

VIDEO. Hollande confirme des baisses d'impôts pour 2016

Selon Bercy, les gagnants sont en majorité des familles (60 % d'entre eux). Cela tient au fait que peu de contribuables célibataires se situaient dans la tranche à 5,5 % en raison de la décote et du seuil minimum de recouvrement de 61 euros. Comme prévu, 3 millions de ménages sont sortis de l'impôt ou ont évité d'y entrer. Le nombre de ménages imposables est retombé dans une fourchette comprise entre 16,5 et 17 millions. Le chiffre précis n'est pas encore connu mais cela devrait conduire à une proportion de ménages imposables de l'ordre de 45 %. De quoi alimenter le débat sur la concentration de l'impôt sur le revenu, payé à 70 % par les 10 % ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danette4 le mardi 8 sept 2015 à 09:38

    de quoi tu te plains t'es dans la 2ème tu gagnes confortablement ta vie, arrête de geindre

  • M1168313 le mardi 8 sept 2015 à 08:46

    mesure électoraliste, démagogique, qui ne concerne que la 1ère tranche d'impôts (

  • M1168313 le mardi 8 sept 2015 à 08:45

    mesure électoraliste, démagogique, qui ne concerne que la 1ère tranche d'impôts (

  • heimdal le mardi 8 sept 2015 à 08:42

    Le besoin eest devenu une notion subjective avec les chaines payantes,les portables,les clopes,les animaux.Favoriser une catégorie au détriment d'une autre ne suscite que le ressentiment de ceux qui se donnent le plus de mal pour s'en sortir.

  • M7551532 le lundi 7 sept 2015 à 13:24

    2 milliards, 8 millions de foyer, en moyenne et en comptant 3 personnes par foyer cela fait pas tout a fait 7 euros par mois et par personne. Une mesure choc.En esperant que cela ira a ceux qui en ont le plus besoin.