Impôt sur le revenu : lexique pratique pour remplir votre déclaration 2014

le
0
ABATTEMENT Fraction d'un revenu (par exemple, 40% pour les dividendes d'actions françaises) ou d'une plus-value qui échappe à l'impôt. Il peut être en pourcentage ou en montant.

RÉDUCTION D'IMPÔT C'est un montant calculé par le fisc d'après une dépense engagée dans l'année que vous avez déclarée. Cette somme est déduite de votre impôt brut, calculé avec votre quotient familial et le barème progressif. Attention, le montant de réduction, qui ne serait pas déduit faute d'impôt suffisant, ne peut être ni remboursé ni reporté.

DÉDUCTION DU REVENU Imputation d'un investissement ou d'une charge en déduction du total des revenus que vous déclarez, avant application du barème de calcul de l'impôt. Cette déduction peut être limitée à une catégorie de revenus.

DÉFICIT FISCAL Les pertes constatées dans une catégorie de revenus viennent en diminution du revenu correspondant. S'il s?avère insuffisant, l'excédent peu être reporté sur les revenus des années suivantes. Le déficit se soustrait, dans certains cas, du revenu global.

EXONÉRATION Les revenus de certains placements échappent à l'impôt, pas forcément aux prélèvements sociaux. Cette exonération est souvent subordonnée à des conditions, notamment de durée de placement.

CREDIT D'IMPOT C'est une somme que le Trésor vous doit, que vous soyez ou non imposable (contrairement à une réduction d'impôt). Le fisc calcule votre impôt brut avec le barème progressif, puis

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant