Impôt sur le revenu 2014 : ce que prépare le gouvernement

le
30
Impôt sur le revenu 2014 : ce que prépare le gouvernement
Impôt sur le revenu 2014 : ce que prépare le gouvernement

« Il n'y aura aucune autre augmentation d'impôts » en dehors du relèvement de la TVA, promettait François Hollande le 28 mars sur France 2. Moins définitif, le chef de l'Etat, le 14 juillet, évoquait des sses d'impôts « si elles sont indispensables ». Une perspective qui se fait de plus en plus jour. Selon nos informations, le ministère du Budget propose à l'Elysée de taxer davantage les contribuables les plus aisés. Comment? « Nous allons geler le barème de l'impôt sur le revenu », précise une source proche du dossier. Une astuce consistant à ne pas revaloriser ce barème au même rythme que l'inflation. « C'est ce que Bercy propose, tempère cette même source. La mesure n'est pas encore arbitrée. »

D'autres mesures attendues

Le président de la République devrait trancher au cours de l'été. Sur le papier, le dispositif imaginé par Bercy a deux avantages : il épargne les foyers les plus modestes tout en visant plus particulièrement les plus aisées. Est-ce légal de geler le barème pour les uns et pas pour les autres? « Rien n'interdit au pouvoir législatif de changer les barèmes de l'impôt sur le revenu », juge Noam Leandri, président de l'Observatoire des inégalités.

Rien à voir avec la décision du Conseil constitutionnel d'annuler la taxation à 75 % qui, elle, constituait « une inégalité devant l'impôt » car « ne tenant pas compte de la taille du ménage», rappelle l'économiste, ancien de la direction du Budget. Selon une source proche du dossier, cette mesure ne viserait rien d'autre que de poursuivre « la réforme fiscale entamée dès 2012 pour aller vers plus de justice. Il faut pour cela rendre l'impôt sur le revenu plus progressif ».

C'est d'ailleurs pour cette raison que Bercy, à la recherche de 6 Mds? de recettes supplémentaires pour boucler le budget 2014, présentera plusieurs autres mesures concernant les plus fortunés. Lesquelles?

Outre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le dimanche 11 aout 2013 à 19:25

    Hollande et son équipe doivent maintenant composer avec une situation économique dont tout indique qu’ils ne sont pas équipés pour la comprendre. Il n’y a pas besoin de fouiller très loin pour trouver les traces laissées par nos truands en culotte courte. Comme une nappe encore tachée de Nutella, les articles de presse sont encore chauds dans les quotidiens et dans les flux RSS des lecteurs numériques, et ils ne laissent aucun doute sur l’impérieuse incompétence de nos dirigeants.

  • fbordach le samedi 10 aout 2013 à 20:08

    Réduction des dépenses? Quoi, j'ai dit un gros mot... Allez, bienvenue au kolkhoze et bientôt en Grèce...

  • grokuik1 le samedi 10 aout 2013 à 19:42

    FOUTAISE CETTE COMPARAISON DES IMPOTS !! qu ils affichent les bases à partir desquelles les "petits" qui n'étaient pas imposables sont passés imposables du fait du soi disant blocage !!! LA VERITE N A JAMAIS ETE EN FAVEUR DE NOS POLITICIENS VERREUX QUI EUX SAVENT PASSER LEURS REVENUS EN INDEMNITES NON IMPOSABLES SCANDALE DE LA REPUBLIQUE BANANIERE !!

  • p.multon le vendredi 9 aout 2013 à 12:49

    MontariolA quand les Français dans la rue ?? Tous les Français!A quand , aucun bulletin de vote dans les urnes ?A quand une révolution..pacifiste ?

  • mjjmimi le mercredi 7 aout 2013 à 08:57

    Rassurez vous les gars: le socialisme ne dure que tant qu'il y a de l'argent à prendre chez les créateurs de richesse (dixit Sir W. Churchil)

  • KAFKA016 le mardi 6 aout 2013 à 16:15

    APPEL AU BOYCOTTE DE L'impot !!!!

  • adnstep le samedi 3 aout 2013 à 17:40

    Cette année, la TVA a rapporté 2.5 milliards de moins que prévu.Bercy s'interroge...

  • crcri87 le mercredi 31 juil 2013 à 22:33

    Je n'aimerais pas être socialiste aux prochaines élections : ca va camphrer

  • M2614138 le mercredi 31 juil 2013 à 22:23

    Les bijoux de famille vendus les riches partis. Pourtant les invites entrent de plus en plus. Il n y à plus que les classes moyennes pour payer l addition Bientôt ces classes dits moyennes seront des miséreux tout comme les retraités. Combien de temps peut on encore accepter que des politiques véreux et incompétents laissent des millions de français sur le carreau

  • frk987 le mercredi 31 juil 2013 à 09:40

    On est entré dans la spirale infernale du travail au black, du troc, enfin de toutes les astuces de survies des pays sous-développés, les rentrées fiscales ne cesseront de baisser, c'est sans solution.