Impôt : Michel Sapin annonce le prélèvement à la source pour 2018

le , mis à jour à 20:45
6
Impôt : Michel Sapin annonce le prélèvement à la source pour 2018
Impôt : Michel Sapin annonce le prélèvement à la source pour 2018

Michel Sapin était l'invité ce dimanche soir de l'émission «Tous Politiques» France inter - Le Parisien/Aujourd'hui en France - France 3.  Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, mais aussi la tribune d'Arnaud Montebourg, l'avenir de la Grèce... Le ministre des Finances et des Comptes publics s'est exprimé sur les principaux sujets politiques et économiques. 

Pas de prélèvement à la source durant le quinquennat. Manuel Valls l'a rappelé lors du congrès de Poitiers : le gouvernement va engager « le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu (IR), première étape d'une modernisation de notre imposition. » Mais il faudra être patient. Michel Sapin «ne pense pas» que le dispositif sera mis en place avant la présidentielle. Et certainement pas dès l'année prochaine. «Sinon les Français seraient imposés sur leurs revenus de 2015 et de 2016 la même année. Je vous laisse présager des réactions», a-t-il commenté, amusé. Plus sérieusement, il a assuré que le «processus» sera engagé l'an prochain.« Pour pouvoir être prélevé à la source en 2018, il faut effectuer toute une série d'opérations avant», a-t-il justifié, mettant en avant la complexité du mécanisme et ses effets pervers.« Je ne veux pas qu'une réforme soutenue par les Français, devienne le symbole d'une augmentation d'impôts.»

La sortie de l'euro de la Grèce «ne serait pas une catastrophe financière» pour l'UE.  Alors que les négociations patinent entre Bruxelles et Athènes pour éviter un défaut de paiement de la Grèce, Michel Sapin n'a pas voulu pas donner du crédit à l'hypothèse d'une sortie de l'euro du pays, car «ce serait pour la Grèce elle-même la pire des catastrophes.» Mais si cela devait arriver, il a estimé que «cela ne serait pas une catastrophe financière» pour le reste de l'Europe,  Grave, il a déclaré que «l'union européenne s'en remettrait, mais pas les Grecs et pas le projet européen. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 8 juin 2015 à 06:57

    Pour Bordo, en étant mensualisé vous payez le solde en fin d'année, par 1/3 vous payez le solde au 15/09...c'est tout.....c'est simple et non polémique, chacun, moi le premier, écrit des âneries....pas de quoi se vexer.

  • bordo le lundi 8 juin 2015 à 02:06

    Merci frk987 de vos commentaires ; en vous laissant aller, grâce à l'anonymat apparent que procure la toile à des propos que vous n'oseriez pas tenir si j'étais en face de vous. C'est en étant mensualisé que l'on fait l'avance au fisc. Un calcul actuariel basique le prouve. Mais je ne m'abaisserai pas à dialoguer avec vous.

  • frk987 le dimanche 7 juin 2015 à 22:26

    Bordo : c'est stupide ce que vous dites, en paiement par 1/3 vous faites l'avance au fisc !!!!

  • frk987 le dimanche 7 juin 2015 à 22:25

    2018, le PS ne sera plus qu'un affreux cauchemar oublié !!!

  • bordo le dimanche 7 juin 2015 à 21:51

    Il peut toujours parler, personne ne le croit. De toutes façons, 75% des français sont mensualisés. Qu'ils rendent la mensualisation obligatoire !

  • charleco le dimanche 7 juin 2015 à 21:05

    Quand les socialistes auront été balayés...