Impossible que Kerviel soit passé sous les radars

le
0

C'est mercredi que la Cour d'appel de Paris se prononce sur le sort de Jérôme Kerviel, l'ancien trader qui a fait perdre 4,9 milliards d'euros à la Société Générale début 2008. Philippe Houbé, l'un des deux seuls employés de la banque à s'être exprimé en faveur de Kerviel, explique que, contrairement à ce qu'affirme la banque, il est impossible que le trader "soit passé sous les radars pendant un an". Durée: 01:30

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant