Important réseau de prostitution démantelé dans le Sud-Est

le
2

NICE (Reuters) - Un important réseau de prostitution dirigé par un homme et ses deux fils qui recrutaient des filles grâce à des rabatteurs et un site internet a été démantelé, a annoncé vendredi le procureur de la République de Grasse, Georges Gutierrez.

Douze personnes ont été déférées vendredi devant un juge d'instruction pour proxénétisme aggravé et blanchiment d'argent provenant de ces activités qui avaient pour épicentre Mandelieu-La Napoule (Alpes-Maritimes), près de Cannes, et Fréjus (Var).

Le clan, qui opérait depuis cinq ans, recrutait les prostituées dans le nord et le sud de la France mais aussi en Belgique et en Suisse. Les volontaires transmettaient des photographies afin d'être pré-sélectionnées par le réseau qui mettait des petites annonces illustrées en ligne.

"En retour, quelqu'un les rappelait et leur vantait les mérites de la prostitution avant de leur fournir les modalités contractuelles", a expliqué la gendarmerie.

Selon Georges Gutierrez, "chaque prostituée devait payer entre 275 et 300 euros par jour au réseau, quel que soit le nombre de clients" et les tarifs des prestations proposées par les jeunes femmes oscillaient entre 130 à 200 euros.

Lors de perquisitions effectuées lundi dans le nord et le sud de la France par 140 gendarmes, les enquêteurs ont retrouvé des armes de poing et d'épaule ainsi que des espèces.

Des comptes bancaires des chefs du réseau sur lesquels apparaissent plusieurs centaines de milliers d'euros sont en cours de saisie par le juge.

Dix-huit prostituées et 35 clients de ce réseau ont été entendues par les gendarmes.

Matthias Galante, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le lundi 23 déc 2013 à 19:00

    Bizarre , d'habitude c'est: un clan des Balkans,ou un réseau d'origine roumaine!Serait-ce de bons Français?

  • charleco le vendredi 13 déc 2013 à 17:20

    On ne nous dit la nationalité des proxos. Il y aurait discrimination, sans doute?