Impopularité de Hollande : le coup de sang de Cambadélis

le
13
Jean-Christophe Cambadélis a également mis en cause les dettes héritées de l'ancienne majorité.
Jean-Christophe Cambadélis a également mis en cause les dettes héritées de l'ancienne majorité.

Les Français n'ont plus confiance en François Hollande ? Selon Cambadélis, les responsables ne sont pas à l'Élysée. Ce sont la presse et "une partie" de la classe politique qui sont "irresponsables" en ces temps de "crise politique majeure", a accusé mercredi le patron du PS. "N'exagérez pas ! Il faut aller au-delà du constat. Qu'est-ce que l'on propose aujourd'hui ? Que le président de la République démissionne ? On veut Marine Le Pen au pouvoir ? C'est ça qu'on veut ?", s'est exaspéré le premier secrétaire sur LCI et Radio Classique. Il était interrogé sur "un fil" qui relierait désormais l'opinion à François Hollande et à l'appel à la démission du président lancé par le député Hervé Morin (UDI). "On ne respecte pas les institutions", a déploré M. Cambadélis. "Qu'est-ce que l'on veut ? (...) C'est irresponsable. La presse est irresponsable, c'est son droit, c'est normal, mais pour les hommes et les femmes politiques, où on va, là ?" a-t-il demandé, se disant "très en colère". "On va au-delà du plaisir de blesser ou de mettre à bas un tel ou un tel. Aujourd'hui, nous sommes dans une crise politique majeure", a dit le député socialiste.L'héritage "Je n'ai pas dit que vous étiez des factieux. J'ai dit que la presse et une partie de ce que l'on appelle, à mon avis à tort, la classe politique se considèrent comme irresponsables, c'est-à-dire que l'on peut proférer des diagnostics sans réfléchir aux conséquences." "Nous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le jeudi 12 juin 2014 à 08:23

    On rêve .... Alors la gauche aurait le droit d'insulter les présidents de droite à longueur de quinquennat, en suggérant qu'ils sont au mieux nuls au pire fous (voir le président "normal" par opposition sous entendue à un prédécesseur qui ne le serait pas et lorsque cela va mal pour eux, plus un mot sur l'ectoplasme libidineux à deux roues carénées ?! Je savais que M. Cambadelis n'étais pas un grand démocrate, mais la, c'est pathétique. Le peuple est souverain. La gauche en a peur.

  • RBONHOF le mercredi 11 juin 2014 à 11:55

    D'accord avec luique propose les autres ?Rien, je rappelle que la droite a gouverné de 2002 à 2012rappelez moi les résultats ...........

  • phil8820 le mercredi 11 juin 2014 à 08:59

    comme ça, c'est enfin dit " que le président démissionne"au bout de 3 ans de carnage politique, économique, social, qu'ont ils fait, quel est le bilan, cherchez bien, très bien

  • fbordach le lundi 9 juin 2014 à 22:44

    Il est excellent! Heureusement que l'on ne le croit plus, surtout quand il dit que c'est la faute aux autres... Ils vont avoir du mal passé trois ans au pouvoir pour dire que non madame, c'est pas nous... Il va peut être falloir assumer un jour!

  • JERIKAE2 le vendredi 6 juin 2014 à 08:32

    le peuple n a plus rien a perdre (vu vos taxes presentes et a venir)et vous commencez a le sentir, ce n est qu un debut

  • JERIKAE2 le vendredi 6 juin 2014 à 08:29

    meme toi cambadelis on ne te crois pas

  • gerardgc le mardi 3 juin 2014 à 18:24

    Mon bon seigneur, vous avez tous les pouvoirs, alors rétablissez la censure des medias et si besoins nationaliser les quelques medias indépendantes comme cela vous pourrez publier les articles que vous souhaitez a la gloire du leader,tout comme en Korea du nord.

  • Gary.83 le lundi 2 juin 2014 à 18:15

    et que faisiez vous du temps de SARKO, vous chantiez !! et bien dansez maintenant !!!

  • r.espic le lundi 2 juin 2014 à 14:34

    Le double repris de justice a parlé. La presse est pourtant socialiste.

  • phiphou le dimanche 1 juin 2014 à 13:31

    Non, il n'y a pas que la presse. Je déteste cordialement ce soit-disant président qui est à peine capable d'être balayeur. Quant à l'indecrottable marxiste, traître à la nation qu'est ce politicard de bas étage, je lui demande seulement de se taire et de s'exiler en Corée du Nord.