Implats cède sa mine de platine au Zimbabwe

le
0

Commodesk - Le deuxième producteur mondial de platine, Impala Platinum (Implats) a cédé, le 11 janvier, la majorité des parts de sa filiale Zimplats au Zimbabwe. Implats avait déjà accepté les termes de cet accord avec le gouvernement du Zimbabwe en mars 2012, mais des mésententes politiques et économiques ont reporté la signature.

Implats a vendu 51% de sa société : 10% aux salariés, 10% aux communautés proches de la mine et 31% au fond public pour l'indigénisation. Le montant de la transaction est de 971 millions de dollars, avancés par la compagnie sud-africaine, qui seront remboursés par les dividendes des nouveaux actionnaires, avec un taux d'intérêt de 10% par an.

Adoptée en 2007, la loi « d'indigénisation » oblige les sociétés étrangères à céder la majorité de leurs parts à des Zimbabwéens. Le gouvernement de Robert Mugabe souhaite « faire profiter la population locale des ressources minières du pays » selon les discours du président.

C'est ainsi que la société Anglo American Platinum (Amplats), le numéro un mondial du platine, avait également cédé, en novembre dernier, 51% des parts de sa filiale au Zimbabwe. Désormais, toutes les industries du platine se sont conformées à la politique « d'indigénisation ».

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant