Impair de Jouyet qui annonce Ayrault à Matignon

le
5
Impair de Jouyet qui annonce Ayrault à Matignon
Impair de Jouyet qui annonce Ayrault à Matignon

PARIS (Reuters) - Le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF) Jean-Pierre Jouyet, un proche de François Hollande, a quasiment annoncé la nomination à Matignon de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre, un impair que lui a reproché aussitôt Ségolène Royal et qu'il a regretté.

Le maire de Nantes et président du groupe PS à l'Assemblée est présenté comme favori pour le premier choix du nouveau chef de l'Etat, mais il ne doit être rendu public que mardi après-midi par le secrétaire général de l'Elysée.

"Je pense qu'il y a un favori donné par la presse qui reste le grand favori pour être Premier ministre", a dit Jean-Pierre Jouyet sur RTL. "Je pense qu'il sera nommé tout à l'heure", a-t-il ajouté, interrogé sur le cas de Jean-Marc Ayrault.

Plus tard sur BFM TV, Jean-Pierre Jouyet a regretté implicitement ces propos, expliquant : "J'ai encore vu ce matin que je n'étais pas fait pour la politique".

Jean-Pierre Jouyet, camarade de promotion de François Hollande à l'ENA, est un ami très proche du nouveau président, mais les liens s'étaient distendus après l'entrée au gouvernement de Nicolas Sarkozy en 2007-2008 comme secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

La candidate PS de 2007 Ségolène Royal a vivement critiqué son annonce prématurée, en parlant de "gaffe".

"Ce n'est pas bien de faire cela parce qu'il faut respecter les institutions de la République française et c'est au secrétaire général de l'Elysée d'annoncer sur le perron de l'Elysée, et sur instruction du président de la République, qui sera le chef du gouvernement, et à personne d'autre, et certainement pas à quelqu'un qui veut faire croire qu'il est dans le secret", a-t-elle dit sur BFM TV.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4841131 le mardi 15 mai 2012 à 11:07

    il est condamné à une peine de six mois de prison avec sursis et 30 000 F d'amende pour favoritisme: on peut m'expliquer la différence avec "innocenté"

  • alf95 le mardi 15 mai 2012 à 11:04

    lol, c'est vrai que les socialistes et autres extrémistes de gauche sont exemplaires à ce niveau là (le respect de la loi)!!!!

  • alf95 le mardi 15 mai 2012 à 09:47

    Secret de polichinelle. Il est beau de quinquennat qui s'annonce, un repris de justice en 1er ministre, un empoisonneur en probable ministre de la défense ou des affaires étrangères... Une présidence exemplaire c'est ça?

  • MicLen le mardi 15 mai 2012 à 09:43

    Malgré le fait qu'il ait été condamné en Justice ?

  • M5784371 le mardi 15 mai 2012 à 09:40

    Très bon choix