IMOCA : Avarie de safran pour De Lamotte

le
0
IMOCA : Avarie de safran pour De Lamotte
IMOCA : Avarie de safran pour De Lamotte
Coup dur pour Tanguy de Lamotte sur la Route du Rhum. Lundi matin, vers 10h, son monocoque IMOCA Initiatives-coeur a subi un choc qui a sérieusement endommagé son safran bâbord. Le 10eme du dernier Vendée Globe va devoir effectuer une escale technique.

Alors que Bertrand De Broc a un problème avec un vérin de pilote, Tanguy de Lamotte est le premier skipper de la flotte IMOCA à être sérieusement touché depuis le départ de la Route du Rhum dimanche. Après une nuit difficile qui a fait de nombreuses victimes en Class40 (Angoulvant, Troussel, Lepesqueux...), Multi 50 (Féquet, Nigon) et Ultimes (Coville), Initiatives-c½ur a heurté un objet non identifié dans la matinée de lundi. Un choc qui a sérieusement endommagé son safran bâbord. « Vers 10h ce lundi 3 novembre et suite à un choc, Initiatives-C½ur a endommagé son safran bâbord, indique le service de presse du marin lorientais. Après avoir assuré le contournement du rail de cargos à Ouessant, Tanguy de Lamotte a fait un état des lieux dans une mer très grosse. Pas facile de voir l'étendue précise des dégâts mais le système de tenue du safran (casque) et son ancrage sur le bateau sont endommagés, ce qui confirme la nécessité d'une escale pour pouvoir réparer. Le lieu de l'escale est en cours de décision. »

Publication by Initiatives C½ur.

Sur son live, Tanguy de Lamotte a indiqué qu'il hésitait entre Brest et Lorient pour effectuer son escale. « Tanguy était très déçu ce matin de devoir laisser s'envoler le reste de la flotte alors qu'il s'était bien installé à la cinquième place (ndlr : catégorie IMOCA), à proximité des leaders, et espère pouvoir repartir au plus vite, poursuit le service de presse. A sa voix fatiguée, on devine l'engagement et la dureté de la nuit qu'il vient de vivre. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant