Immorente évoque une éventuelle distribution exceptionnelle

le
0

Grâce à l’amélioration du taux d’occupation financier (93,75%), Immorente va sortir un résultat courant 2015 « au-delà du haut de la fourchette annoncée pour la distribution (14,52 €).  Du coup, le report à nouveau va continuer à être renfloué. En fonction de la réalisation des arbitrages en cours, une nouvelle distribution exceptionnelle pourrait intervenir.

Les investissements du 3ème trimestre d'Immorente (Sofidy) se sont élevés à 55,7 m€ et ont principalement porté sur des bureaux à Arcueil (18,7 m€) et un hôtel IBIS près de l’aéroport d’Hambourg (Allemagne, 14,6 m€) loué au groupe Accor avec un bail de 10 ans fermes dont 7,5 années restent à courir. Les commerces ne sont pas en reste avec 2 moyennes surfaces de périphérie à Vannes (13,3 m€) également louées. Le segment du commerces européens axe de diversification de la SCPI a vu l'entrée d’un ensemble immobilier à Alphen aan den Rijn (Pays-Bas, 4,9 m€). Cet actif comprend un magasin loué à l’enseigne C&A (bail de 5 ans fermes à compter de mai 2015) ainsi qu’une surface commerciale occupée par l’enseigne The Body Shop.

 D'après Jean Marc Peter, Directeur Général de Sofidy ces acquisitions «ciblées» en Europe vont se poursuivre. La société de gestion compte en particulier, se positionner sur des actifs liés à l’hôtellerie, au tourisme et aux loisirs car elle les considère «comme étant des relais de croissance capables d’offrir des rendements sécurisés aux épargnant».

Aujourd’hui, Immorente qui capitalise 2 mds € détient un patrimoine immobilier en Allemagne de plus de 100m€ ce qui fait d'elle l'une des SCPI leader sur le marché allemand.

Sur son activité du 3ème trimestre, la SCPI a augmenté le prix de souscription de sa part de la SCPI à 325 € (+1,56 %) depuis le 15 octobre 2015. Bonne nouvelle aussi pour les associés, l’amélioration sensible du taux d’occupation financier (93,75%). De quoi permettre d'extérioriser un résultat courant 2015 « au-delà du haut de la fourchette annoncée pour la distribution (14,52 € par part) ». En conséquence, le report à nouveau va continuer à être renfloué (3,07€ fin décembre 2014). S’agissant de la distribution exceptionnelle, elle se situera en revanche dans le bas de la fourchette. Elle devrait atteindre 1,20 €P compte tenu des plus-values enregistrées à fin septembre (7,68m€ pour un total de cessions de 25,5m€). Mais Sofidy se veut rassurant. D'autres arbitrages sont actuellement en cours. Et « en cas de réalisation de ces opérations, une nouvelle distribution exceptionnelle pourrait intervenir ». A suivre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant