Immorente augmente le prix de sa part à 325¤

le
0

Le prix de la part d'immorente passe de 320€ à 325€ à partir du 15 octobre soit une hausse de 1,56 %. Si le 1er semestre souligne une évolution favorable du taux d'occupation financier, le dividende annuel devrait cependant être en léger repli : dans une fourchette comprise entre 15,6€ et 16,1€.

A la suite de l'AGE de juin 2015 Immorente (Sofidy) a obtenu l'autorisation de relever son capital plafond de 1md € à 1,3md €. Cette augmentation poursuit un triple objectif. Le premier est de permettre de poursuivre la diversification, la mutualisation et l’adaptation du patrimoine « pour plus de sécurité ». Le deuxième vise à consolider et favoriser la liquidité du titre. Car « le maintien de la variabilité du capital est un gage de sécurité pour consolider la liquidité du titre et la bonne tenue du prix de la part ». Enfin, il s'agit de satisfaire une demande soutenue des épargnants nouveaux ou anciens.

Par ailleurs, conformément aux pouvoirs qui lui sont conférés par l’article 7 des statuts, la société de gestion a décidé de modifier le prix de la part à compter du 15 octobre. Le nouveau prix de souscription est fixé à 325€ et se décompose en une valeur nominale de 152€ et une prime d'émission de 173€. De son côté le nouveau prix de retrait s'élève à 292,5€ soit 325€ de prix de souscription (325€) diminué de la commission de souscription (10 %; 32,5€). Pour tout nouveau souscripteur, la souscription minimale est de 4 parts. Enfin, pour permettre l'adéquation entre la collecte et les investissements, la date de jouissance des parts est fixée au 1er jour du 3ème mois suivant celui au cours duquel la souscription a été enregistrée. Par exemple, les parts souscrites en octobre 2015 porteront jouissance au 1er janvier 2016.

Sur l'exercice en cours, Immorente a collecté en net près de 95m€ au 1er semestre. Sa capitalisation dépasse de peu 2 mds € (2,05 mds €) ce qui fait ressortir une hausse de 4,7 % depuis le 31 décembre. Les investissements sur la période ont représenté quelques 75m€. Parmi les acquisitions les plus significatives, il s'agit notamment de 2 actifs parisiens bientôt transformés en hôtel (6m€ et 8m€), d'un immeuble mixte toujours parisien (38,1m€ rue Beaubourg), d'un portefeuille de 7 commerces aux Pays bas (8,1m€) ou encore d'un camping près de Quimper (7m€). À tous ces actes signés s’ajoutent des engagements d’acquisitions pour un montant de 192,7 m€ au 30 juin 2015.

Les arbitrages se succèdent. Ils portent tous sur des biens vacants (commerces, logements, bureaux) tant à Paris qu'en région. Le montant total des cessions à la fin du 1er semestre voisinent les 4,9m€ tandis que les promesses ou engagements fermes de cessions devraient atteindre dans les prochains mois 19,8 m€. Les actions menées par Sofidy pour redresser la situation locative commencent à porter leurs fruits. Le taux d'occupation financier grimpe doucement. Il passe de 92,31 % fin décembre à 92,95 % en mars puis 93,19 % en juin. Malgré tout, les prévisions de dividende annuel marquent un léger repli. Il devrait se situer entre 15,6€ et 16,1€ contre 16,7€ l'année dernière.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant