Immolations et émeutes embrasent le Tibet

le
0
En quelques jours, la région a été plongée dans le pire cycle de violences depuis 2008.

Au sinistre fil des immolations de moines, la situation a de nouveau pris un vilain tour dans les régions tibétaines de Chine. Désormais, ce sont de véritables émeutes auxquelles doivent faire face les forces de sécurité. Et la répression a fait plusieurs morts - entre deux et dix selon les sources - en quelques jours, plongeant la région dans le pire cycle de violences depuis 2008.

Deux manifestants auraient été tués par balles mercredi à Seda, dans une zone à peuplement tibétain de la province du Sichuan, selon l'association Free Tibet. L'agence officielle Chine nouvelle a confirmé des violences dans la ville, reconnaissant la mort d'un émeutier, et ajoutant que 14 policiers ont été blessés tandis que 13 personnes ont été arrêtées. Selon les autorités, les «émeutiers» ont attaqué le commissariat avec des bouteilles de gaz, des couteaux et des pierres. La région est sous couvre-feu, ses accès interdits. La veille, d'autres troubles avaient eu lieu dans le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant