Immofonds 4 accumule les bonnes nouvelles

le
0

Le projet de fusion absorption d’Immofonds 4 par Multimmobilier 2 se poursuit. Si les négociations aboutissent, une assemblée générale extraordinaire est prévue en début d’année 2017.

 

Des bonnes nouvelles ! La collecte d’Immofonds 4 (La Française AM) progresse de 25% par rapport au premier trimestre (4m€ en net) permettant au marché secondaire d’être parfaitement liquide. Deuxième point important : le rebond significatif du taux d’occupation financier. Il atteint 89,5% au deuxième trimestre (vs 85,7% au 31 mars) grâce notamment à une baisse des mesures ponctuelles d’accompagnement (3,3% vs 5,9%) et une réduction du stock de locaux vacants de plus de 1000m2 (9636m2 vs 10680 m2). Autant de signes positifs de nature à rasséréner la société de gestion qui faisait de l’amélioration locative de la SCPI son cheval de bataille 2016.

En parallèle, l’étude relative au projet de fusion absorption d’Immofonds 4 par Multimmobilier 2 se poursuit. Analysé au préalable par une commission spécifique formée des membres désignés par les conseils de surveillance des deux SCPI, le projet est également entre les mains de la Française AM qui a présenté en septembre une version plus détaillée aux nouveaux élus du conseil de surveillance. Faut-il le souligner, la parité d’échange de parts d’Immofonds 4 contre des parts de Multimmobilier 2, « prendra, bien naturellement, en compte les données comptables et les performances propres à chacune des deux SCPI préservant ainsi l’équilibre des termes de l’échange ». Après réunion et délibération du conseil de surveillance au mois de novembre, une Assemblée générale extraordinaire spécifique devrait se réunir au début de l’année 2017.

En attendant le résultat des négociations, Immofonds 4 a déjà versé deux acomptes de 2,28€ chacun pour le premier et deuxième trimestre. Des montants identiques à ceux versés sur la même période de 2015. 

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant