Immobilisation à Brest d'un cargo soupçonné de pollution

le
0

RENNES (Reuters) - Un cargo battant pavillon allemand, le Blue Creek, est immobilisé à Brest depuis mercredi dernier après avoir été surpris en mer par un avion des douanes françaises avec une trace d'hydrocarbures de 7 kilomètres de long dans son sillage, a t-on appris jeudi auprès du parquet local.

Déroutés sur Brest dans la nuit de mardi à mercredi, le commandant et l'équipage du navire ont été entendus par les gendarmes maritimes et une caution de 500.000 euros a été demandée par le parquet pour autoriser le départ de ce navire de 90 mètres de long qui se rendait du port de Brunsbüttel, en Allemagne, vers le port de Pasajes, en Espagne, avec un chargement de ferraille.

Selon l'équipage du cargo, la pollution, qui s'est produite à 80 km au large de la Bretagne, serait accidentelle et aurait été provoquée par le mauvais fonctionnement d'une pompe à huile, a indiqué à Reuters François Dresen, substitut du procureur à Brest.

Pierre-Henri Allain, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant