Immobilier " vert" : les investisseurs manquent de repères fiables

le
0
(NEWSManagers.com) - Un sondage effectué par le gestionnaire allemand Union Investment Real Estate (UIRE) auprès de 167 investisseurs allemands, français et britanniques montre que 20 % seulement du panel estiment disposer de critères indiscutables pour juger du caractère durable des immeubles dans lesquels ils peuvent investir. Ils étaient encore 25 % dans cas lors de l'enquête publiée début 2011.

La consommation d'énergie primaire est considérée comme l'élément le plus important pour juger du caractère durable des actifs en portefeuille par une très large majorité (83 %) des responsables interrogés. D'autre part, 67 % du panel, contre 58 % en 2011, accordent une grande importance aux coûts sur tout le cycle de vie de l'immeuble. Viennent ensuite le tonnage de déchets par an (62%), la consommation d'eau (55 %), l'empreinte carbone (47 %) et le pourcentage de consommation attribué aux énergies renouvelables (43 %).

UIRE note que aussi 60 % des investisseurs, notamment les assureurs et les caisses de retraite, ont l'intention d'augmenter considérablement leurs placements dans immeubles " durables" .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant