Immobilier : vers un ralentissement de la baisse des prix à la rentrée

le
15
Immobilier : vers un ralentissement de la baisse des prix à la rentrée
Immobilier : vers un ralentissement de la baisse des prix à la rentrée

(Relaxnews) - Dans un contexte de reprise des transactions immobilières, les prix devraient aborder une nouvelle tendance à la rentrée, en ralentissant leur baisse, voire même en se stabilisant, pronostique le réseau Laforêt, ce mardi 10 juillet, dans son bilan semestriel. Pour l'heure, la situation est très tendue. Au premier semestre 2012, comparé à celui de 2011, la demande a chuté de 19%, alors que l'offre a augmenté de 1%, pendant que les prix ont reculé de 1%.

Au cours du premier semestre 2012, le marché immobilier a assisté aux mêmes phénomènes que ceux survenus durant la fin de l'année 2011. Seuls 17.719 nouveaux acquéreurs ont été identifiés, contre 21.933 au premier semestre 2011. La demande a ainsi reculé de 19%. Le repli a été encore plus forts à Paris (-25%). "Les primo-accédants subissent une perte de pouvoir d'achat due à l'arrêt du PTZ+ dans l'ancien. Les secundo-accédants résistent mieux à la forte sélectivité des banques, qui jouent la sécurité en demandant des garanties plus fortes, tout en maintenant des taux très attractifs" souligne le spécialiste immobilier. Cela ne peut donc pas être une surprise si les transactions ont chuté de 11% sur la période évaluée.

Et pendant ce temps, les nouvelles habitations mises en vente ont progressé de 1%, et jusqu'à 33% dans la capitale, tandis que les prix au mètre carré ont reculé de 1%, pour s'établir en moyenne à 2.947euro(s). Paris s'est à nouveau affiché en exception, avec des tarifs en hausse de 1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • q2lamrd le mardi 24 juil 2012 à 16:15

    le post de moogwai est en début de 2e page.

  • q2lamrd le mardi 24 juil 2012 à 16:15

    lire le post de moogwai, tout est dit !

  • q2lamrd le mardi 24 juil 2012 à 16:13

    Suffit de voir de quoi se nourrit celui qui signe l'article. Du grand n'importe quoi. Tout plaide pour une stagnation ou une baisse des prix durant les 2 prochaines années. Je n'appréciais déjà pas trop ce réseau, là il se discrédite pour de bon. ("Venez par ici propriétaires vendeurs, nous surévaluerons vos biens ... puisque in fine, c'est de toute manière l'acheteur qui accepte ou non de mettre le prix).

  • arno2244 le jeudi 12 juil 2012 à 14:16

    Je pense qu'il y a toujours autant de pigeons, mais maintenant les banques commencent à refaire leur boulot à peu près correctement en sélectionnant les acheteurs solvables ce qui disqualifie beaucoup de pigeons (pour leur plus grand bien même si ils ne le savent pas).Attendons la hausse de la fiscalité sur l'immo, un tour de vis supplémentaire des conditions d'octroi des banques et une hausse des taux (attaque de la dette FR après ESP et IT??) et on devrait y voir plus clair.

  • M2941863 le jeudi 12 juil 2012 à 10:38

    Baisse des prix! OU ? Certainement pas vers chez moi alors, il y a des maisons en vente mais rien n'est bradé.

  • zeisuke le mercredi 11 juil 2012 à 21:20

    Reste encore des pigeons ?

  • M1608799 le mercredi 11 juil 2012 à 17:45

    C'est le moment d'acheter. Petits, petits, viendez piou piou...

  • dmorvan4 le mercredi 11 juil 2012 à 09:51

    Pas de transaction, car on attend un effondrement des prix de l'immobilier, rien de plus logique. Pour ce qui concerne la manipulation tous azimuts, c'est quand même impressionnant.

  • mfouche2 le mercredi 11 juil 2012 à 09:14

    Effectivement , baisse de la distribution des crédits immobiliers de 30 à 40% selon les régions , baisse du nombre de transactions de 20 à 40 % , et la baisse des prix va ralentir ! Par quel miracle ????

  • b.raider le mardi 10 juil 2012 à 22:01

    Laforet cherche des Pigeons a plumer pour la rentrée , avant l'hiver immobilier des prochaines années....